Nouvelles : Un prêtre pédophile qui a agressé plus de 25 garçons est maltraité en prison.

Un prêtre pédophile qui a agressé plus de 25 garçons est maltraité en prison.

Il a été maltraité en prison

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,286 1.3k Partages

Un prêtre pédophile qui a été trouvé coupable d'avoir agressé sexuellement 27 garçons a vu sa demande d'appel être rejetée. L'homme croyait avoir droit à une réduction de sa peine d'emprisonnement, et ce, étant donné qu'il avait reçu un coup de tranche de pain sur la tête en prison.

L'homme de 80 ans nommé Darcy John O'Sullivan a été emprisonné en 2016 pour une sentence de 6 ans. L'ancien prêtre qui faisait partie de la New South Wales Marist Brother avait été trouvé coupable de 22 accusations en lien avec des agressions d'enfants qui s'étaient produites entre 1971 et 1983. 

Or, O'Sullivan avait récemment décidé de changer complètement sa version des faits et désormais, il se défend de n'avoir jamais posé de tels geste tout en affirmant qu'il était la victime dans toute cette histoire. L'ancien prêtre prétend craindre constamment pour sa propre sécurité, et encore davantage en prison, compte tenu qu'il a déjà été victime d'une "agression".

Toutefois, le choix du terme est plutôt discutable, car en matière d'agression, on a déjà vu beaucoup plus troublant...

L'agression en question dont aurait été victime O'Sullivan s'est produite lorsqu'un autre détenu aurait donné un "coup" de tranche de pain sur la tête de l'ancien prêtre. Le détenu aurait accompagné son "coup" de tranche de pain par un commentaire "menaçant" l'informant qu'il savait maintenant ce qui l'attendait en prison.

L'incident rapporté par O'Sullivan à la juge Kate Traill n'a pas suffi à la convaincre. Il faut croire que la "menace" éventuelle de recevoir d'autres coups de tranches de pain sur la tête ne l'ont pas inquiétée.

D'ailleurs, au lieu d'accepter la requête de l'ancien prêtre, qui souhaitait que sa peine d'emprisonnement soit réduite, la juge Traill a plutôt décidé d'imposer 8 années d'emprisonnement supplémentaires à sa sentence, étant donné que d'autres crimes liés à O'Sullivan ont été rapportés suite à son procès.

Selon ce que rapporte le Newcastle Herald, la juge a fait remarquer à l'audience qu'à aucun moment, O'Sullivan n'avait démontré la moindre empathie ou le moindre remord quant aux gestes qu'il avait posés: "Cet homme ne comprend aucunement l'ampleur des dangers associés à son comportement de prédateur".

En 2016, O'Sullivan avait pourtant plaidé coupable à des accusations d'actes pédophiles qui étaient survenus au Marist Brothers College à Hamilton ainsi qu'au St Marys High School à Casino.

Cependant, voilà que la version de l'ancien prêtre a changé du tout au tout lorsque celui-ci a décidé d'amener sa cause en appel.

Du jour au lendemain, ses aveux de culpabilité ne valaient plus rien du tout.

L'homme a osé expliquer à la juge qu'il n'avait finalement jamais rien fait contre des enfants et lorsqu'on l'a confronté au fait qu'il existait des preuves qui démontraient qu'il aurait même caressé les organes génitaux d'élèves dans sa classe, l'ancien prêtre a expliqué qu'il ne s'agissait là que de gestes de pure camaraderie.

Depuis le procès de l'ancien prêtre, 15 autres étudiants auraient signalé aux autorités des agressions commises par O'Sullivan.

La juge en avait bien pris note et c'est pourquoi elle a annoncé au prêtre O'Sullivan qu'elle refusait sa demande, mais qu'en plus, il devrait passer 8 ans de plus derrière les barreaux.

Partager sur Facebook
1,286 1.3k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie