Nouvelles : Un policier pédophile se fait condamner à 18 ans de prison

Un policier pédophile se fait condamner à 18 ans de prison

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un policier pédophile écope de 18 ans de prison après avoir été reconnu coupable d'avoir agressé des dizaines d'enfants et de bébés, rapporte Le Parisien. 

Plus de 234 000 images de pornographie juvénile avaient d'ailleurs été découvertes à son lieu de résidence.  

Pierre-Yoann Y., âgé de 35 ans aurait partagé de telles images sur le web en 2011 et 2018. Vendredi, la cour d'assises des Yvelines l'a condamné à 18 ans de prison. 

Le procès était entamé depuis lundi. Le parquet de Versailles avait d'abord demandé 20 ans d'incarcération pour viols sur mineurs et possession, diffusion et enregistrement d'images de pornographie juvénile. L'homme avait agressé une dizaine d'enfants et de bébés de sa famille ou de celles de son entourage.

L'ex-policier a été condamné à 18 ans de prison avec une période de sûreté des deux tiers, une obligation de suivi durant 20 ans, une injonction de soins et une interdiction de travailler en contact avec des enfants. « Par la peine de prison et les mesures complémentaires, la cour criminelle a pris le soin d’utiliser tous les moyens juridiques et judiciaires pour que de tels faits abjects ne se reproduisent plus », a fait savoir au Parisien Me Céline Astolfe, avocate de la Fondation pour l’enfance. 

Durant la perquisition dans la résidence de l'accusé à Mantes-la-Jolie, les autorités avaient mis la main sur plus de 234 000 photographies et près de 7 000 vidéos à caractère pédopornographique, incluant certaines prises ou tournées par lui. Ces images mettent notamment en scène des viols sur des bébés, ou encore des « guides de pédophilie » comme l'administration de médicaments pour « endormir » les enfants avant les agressions.  

L'homme avait auparavant un casier judiciaire vierge. Il a été identifié durant une enquête visant un homme de 27 ans d'Angers qui avait commis des crimes similaires. Les deux hommes s'étaient rencontrés via des sites internet de pédophilie. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock