Nouvelles : Un pervers de 54 ans se filme en train de violer une fillette de 7 ans dans des toilettes.

Un pervers de 54 ans se filme en train de violer une fillette de 7 ans dans des toilettes.

Il faut être un monstre pour faire ça à un enfant!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,731 1.7k Partages

À Kogarah, dans le sud de Sydney, un homme de 54 ans fait face à de très graves accusations, car il est suspecté d'avoir étouffé et violé une fillette de 7 ans. L'homme aurait même filmé des extraits de l'agression qu'il a commise.

Le présumé agresseur nommé Anthony Peter Sampieri aurait agressé la fillette dans les toilettes d'un petit studio de danse.

L'homme est donc apparu lundi devant la Waverley Local Court et de toute évidence, il avait été agressé à son tour, car il avait deux yeux au beurre noir.

Selon ce que les rapports de police présentés devant la cour indiquent, Sampieri aurait forcé sa victime à poser sur lui des gestes de nature sexuelle tout en la filmant.

Toujours selon les documents qui ont été déposés en cour, Sampieri aurait étouffé la fillette afin de la terroriser et de la forcer à pratiquer des gestes sexuels sur lui.

C'est le 15 novembre dernier vers 19h55 que deux hommes ont été informés des gestes dégoûtants qu'il venait de commettre à l'égard de la fillette. Les deux hommes sont donc parvenus à maîtriser Sampieri en attendant l'arrivée de la police.

Au moment de mettre le grappin sur Sampieri, les deux hommes indiquent que le suspect était complètement nu en compagnie de la fillette qui luttait afin de se libérer de son emprise. 

La lutte semble avoir été musclée entre Sampieri et les deux hommes, car un d'eux aurait été victime de plusieurs lésions suite à l'intervention.

Quant à Sampieri, celui-ci a été transféré à l'hôpital afin de recevoir des soins et des policiers veillent en permanence sur lui afin qu'il ne prenne pas la poudre d'escampette.

Sampieri souffrirait de l'hépatite C, en plus de faire face à de graves problèmes liés au foie.

La police a aussitôt ouvert une enquête afin de bien déterminer les agissements de Sampieri et c'est la division spécialisée en crimes contre les jeunes personnes qui a été chargée du dossier.

On ignore encore à quoi pourrait ressembler sa peine s'il est trouvé coupable des gestes dont on l'accuse, mais tout indique que l'homme pourrait passer plusieurs années derrière les barreaux, étant donné la gravité des accusations qui pèsent sur lui.

Parmi les accusations portées contre Sampieri, ce dernier est suspecté d'avoir blessé un enfant de moins de 10 ans, d'avoir eu des relations sexuelles avec un enfant de moins de 10 ans, d'être responsable d'un kidnapping et plusieurs autres accusations en lien avec l'échange musclé contre les deux hommes qui l'ont maîtrisé.

D'ailleurs, pour ajouter à la lourdeur de son cas, Sampieri devra aussi répondre de sa tentative d'avoir étouffé sa victime, en plus d'avoir produit du matériel pédopornographique en filmant sa victime alors qu'elle était forcée de pratiquer des gestes sexuels sur lui.

La cour s'est clairement positionnée afin d'interdire à Sampieri qu'il ait droit à une libération conditionnelle en attente de son procès.

La police a annoncé qu'elle continuerait à mener son enquête dans les prochaines semaines.

Souhaitons que l'enquête ne révèle pas que l'homme a fait d'autres jeunes victimes par le passé, car en ce qui concerne des crimes du genre, le chemin vers la guérison peut être très long pour les jeunes enfants qui les subissent.

Partager sur Facebook
1,731 1.7k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie