Nouvelles : Un père survit 5 jours dans une forêt à - 30C en mangeant de la neige

Un père survit 5 jours dans une forêt à - 30C en mangeant de la neige

Il n'arrivait pas à retrouver son chemin malgré tous ses efforts.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
31 31 Partages

Alors que la Russie connaît la pire tempête hivernale depuis plus d'un siècle, un bûcheron de 31 ans a décidé de s'éloigner un peu pour aller faire pipi en forêt. 

Mais il n'a jamais pu retrouver son chemin et ses collègues n'ont pas pu suivre sa trace. Ils ont donc appelé les secours, mais personne ne se doutait que ça prendrait des jours avant qu'il soit secouru. 

«J'ai vu des empreintes de pas humains mais pas de bon chemin», raconte Andrey Anufriev. 

«La forêt est comme une fourmilière, beaucoup de chemins. Mais celui que tu prends ne mène qu'à la prochaine traversée de chemins, c'est un labyrinthe sans fin. Parfois, je devais marcher dans la neige jusqu'à la taille.»

Une fois la nuit tombée, il faisait -30C et Andrey n'avait toujours pas retrouvé son chemin.

«Je n'avais qu'un petit briquet dans ma poche», a-t-il dit. «Je me suis rappelé comment nous sommes allés camper dans mon enfance. J'ai mis le feu et ajouté une branche par branche.» 

«J'ai mangé de la neige. Puis j'ai trouvé un bidon métallique et de la neige fondue à boire. J'ai mâché des aiguilles de pin ... J'ai essayé de ne pas dormir mais de continuer à marcher autour du feu.»

Mais les secours n'arrivaient pas. 

«Les jours trois à cinq étaient comme sans fin», se souvient Andrey. 

Il était déshydraté et il avait terriblement faim. 

«Je perdais la tête. Quand j'ai été trouvé, j'étais allongé sur la neige sans chapeau et sans manteau», raconte-t-il. «Je ne me souviens que vaguement des gens autour de moi, dans une jeep, je tenais un thermos avec du thé... puis des médecins, une ambulance, sur le chemin de l'hôpital». 

Andrey est passé proche de mourir, comme l'a raconté l'un des sauveteurs. 

«Quand un humain est à l'agonie et, mourant du froid, il a la fausse sensation qu'il a chaud.Si une personne jette ses vêtements comme il l'a fait, cela signifie qu'il est sur le point de mourir dans une heure ou deux.»

Andrey s'en est tiré avec des engelures aux mains, mais il n'a pas été malade. Il a pu vite retrouver sa fille de 5 ans, Milana et la serrer très fort dans ses bras. 

Partager sur Facebook
31 31 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran