Nouvelles : Un père est arrêté par la police pour avoir cassé 27 os à son bébé de 3 mois

Un père est arrêté par la police pour avoir cassé 27 os à son bébé de 3 mois

Une véritable honte.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit sans aucun doute de l'histoire la plus répugnante de la journée et elle nous vient des États-Unis où un père de famille d'une vingtaine d'années a complètement perdu les pédales puisqu'il s'est montré tellement violent avec son bébé qu'il lui a brisé 27 os.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en révolter une grande partie d'entre vous tant il s'agit d'une histoire terriblement cruelle. En effet, dans la ville de Richmond dans l'État du Kentucky, Sean Dykes, un père de famille de 24 ans a commis l'irréparable puisqu'il s'est montré extrêmement violent avec sa petite fille âgée de 3 mois. Il y est tellement allé fort qu'il lui a brisé 27 os au total. Une véritable honte. On se demander pourquoi il a fait un enfant si c'est pour le maltraiter à ce point-là peu de temps après sa naissance.

Le Journal de Montréal explique que les blessures du bébé sont multiples. En effet, le quotidien explique que la jeune fille est blessée de la tête aux pieds. Elle a tout d'abord le crâne fracturé, mais aussi des côtes brisées, tout comme sa colonne vertébrale, ses bras et ses jambes sans oublier ses mains ainsi que ses pieds. Vous l'aurez donc compris, son père n'y est pas allé de main morte et c'est un véritable miracle que cet enfant soit encore en vie après avoir été si violenté.

On ne sait pas qui exactement a averti la police, on suppose que ce sont les voisins de Sean Dykes qui ont dû trouver qu'il se passait quelque chose de bien étrange chez lui. En tout cas, le Journal de Montréal indique que lorsque les forces de l'ordre sont arrivées sur place, elles ont retrouvé la petite fille en sang. D'ailleurs, les officiers ont même cru qu'elle pouvait avoir des blessures internes qui auraient pu lui être fatales.

Pourquoi Sean Dykes a-t-il fait une chose pareille ? C'est évidemment la question qui est sur toutes les lèvres. Le Journal de Montréal avance une piste de solution puisque le jeune père aurait déclaré avoir des troubles de la personnalité et qu'il était extrêmement stressé. On trouve ça tout de même assez léger comme excuse, surtout qu'il s'était déjà montré violent avec la mère de sa fille. Il est aujourd'hui derrière les barreaux et on suppose qu'il va écoper d'une sanction exemplaire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Courtoisie