Nouvelles : Un père de famille condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme enceinte et ses deux filles.

Un père de famille condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme enceinte et ses deux filles.

Quel monstre.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
176 176 Partages

À Greeley, au Colorado, un homme a été condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme qui était enceinte ainsi que leurs deux filles.

C'est lundi dernier que Christopher Watts a été condamné à une sentence d'emprisonnement à vie lors d'un passage en cour très chargé en émotions. Le frère et le père de sa femme ont pris la parole devant le juge afin de partager toute la détresse que ce drame familial avait pu faire naître au sein de l'entourage des victimes. De plus, le meurtrier a exprimé pour la toute première fois qu'il était désolé d'avoir commis les gestes dont on l'avait trouvé coupable.

Le mois dernier, le meurtrier de 33 ans avait accepté de plaider coupable afin d'éviter une condamnation à mort.

L'homme a donc écopé de trois peines d'emprisonnement à vie pour les meurtres de sa femme Shannan, 34 ans, ses filles Bella, 4 ans, Celeste, 3 ans, et son fils qui n'était pas encore né, Nico.

C'est d'ailleurs lors de cette comparution que le mobile derrière ce drame familial a été révélé. Watts entretenait une liaison avec une nouvelle amoureuse depuis 2 mois et il souhaitait recommencer sa vie avec elle. C'est donc la raison pour laquelle il a décimé sa famille dans la nuit du 13 août.

Après qu'il ait tué sa femme et ses deux filles, Watts aurait transporté les cadavres jusqu'à une zone industrielle où ils auraient jeté les corps dans une fosse.

Les corps ont été retrouvés 3 jours plus tard, le 16 août, peu après que Watts soit apparu à la télévision, expliquant devant la caméra qu'il ignorait où pouvait se trouver sa famille.

Les détails troublants de cette série de meurtres ont aussi été dévoilés. On a notamment appris que Watts avait étranglé sa femme tandis qu'il avait étouffé ses deux filles.

Par la suite, des caméras de surveillance installées par des voisins avaient filmé Watts en train de sortir les cadavres de sa famille pour ensuite les jeter comme des sacs de déchets à l'intérieur de son véhicule.

Bien que Watts était présent devant le juge et la famille des victimes, le tueur n'a pas prononcé un seul mot. C'est son avocat qui s'est adressé devant le tribunal en expliquant que son client lui avait demandé de faire part à la famille des victimes qu'il était désolé pour les gestes qu'il avait posés. Dans un message lu par son avocat, Watts exprimait comprendre la détresse qui habitait les proches de la victime et qu'il regrettait d'avoir agi de la sorte.

Des proches des victimes se sont adressés devant le juge et ceux-ci ont tous dépeint Watts comme étant un monstre.

Dans les jours qui avaient suivi les meurtres de sa femme et de ses deux filles, Watts avait multiplié les apparitions à la télévision afin d'expliquer qu'ils recherchaient désespérément sa famille disparue. Puis, lors du procès, des rapports d'enquête ont dévoilé que pendant tout ce temps, Watts échangeait des messages textes avec sa nouvelle amoureuse, car ceux-ci préparaient déjà leurs prochaines vacances qu'ils allaient passer ensemble.

Partager sur Facebook
176 176 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie