Nouvelles : Un père a la honte de sa vie quand il a la diarrhée dans une toilette publique sous les applaudissements de sa fille de 4 ans

Un père a la honte de sa vie quand il a la diarrhée dans une toilette publique sous les applaudissements de sa fille de 4 ans

Une histoire dont il se souviendra longtemps.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
626 626 Partages

Clint Edwards est un père de famille américain qui adore sa femme et ses trois enfants. 

« Nous nous sommes arrêtés à une station-service au milieu de nulle part, dans l'Oregon, deux heures après un voyage de 12 heures à l'occasion d'un enterrement familial, quand la diarrhée a frappé. Ma femme et nos deux enfants plus âgés étaient dans la camionnette, alors que j'étais à l'intérieur à la recherche de cornflakes avec ma fille de 4 ans.

Nous avons fait la file pour les toilettes et nous sommes arrivés juste à temps. Je n'avais pas d'autre choix que d'emmener mon enfant de 4 ans dans les toilettes avec moi. Aspen me regardait alors que je luttais, avec ses crocs Moana qui allumaient dans les mauvais pieds, les yeux bleus larges et remplis de compassion, tappant dans ses mains. "Bon travail, papa! Bon travail! Tu as fait deux cacas! Maintenant trois cacas! J'ai quatre ans!"

"Ark, papa. Ça pue!"

Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, si j'avais mangé quelque chose de périmé, ou si c'était le stress de voyager avec des enfants, mais ce que je sais, c'est que ma fille de 4 ans est la Richard Simmons du caca. Je ne me suis jamais senti aussi soutenu dans quoi que ce soit de toute ma vie. Elle a commenté la taille, l'odeur et le son. "Wow!" a-t-elle dit. Elle a commenté mon éthique de travail. "Tu es en train d'essayer si fort!" À un moment donné, je devais vraiment repousser son visage de mes fesses alors qu'elle applaudissait et criait: "Tu le fais, papa! Tu le fais!"

Elle est entraînée au pot, bien sûr. Mais elle est aussi facilement distraite et sujette aux accidents de propreté. Je suppose qu'elle s'est habituée au renforcement positif que Mel et moi lui donnons à chaque fois qu'elle va aux toilettes. Et quand je l'encourage dans les toilettes de la maison familiale, cela semble normal, même approprié. Mais quand les rôles sont inversés, c'est juste, eh bien, malaisant. Particulièrement dans les toilettes publiques où l'homme dans la cabine à côté de moi retenait évidemment des larmes de rire. Un rire qui s'est brisé quand elle m'a appelé un "robot péteux qui fait caca".

Naturellement tout est passé, et comme je replaçais Aspen dans le siège de voiture, un petit paquet de pilules anti-diarrhéiques dans ma bouche, Mel a demandé ce qui a pris si longtemps, et j'ai roulé des yeux et marmonné, "Tu ne veux pas le savoir". 

C'est alors qu'Aspen a eu la gentillesse de raconter l'histoire à sa mère, en applaudissant tout le temps. Je me suis assis sur le siège du conducteur. Mel m'a tappé la jambe en lançant, "Beau travail, papa".

Tout ce que je pouvais faire était de dire: "Merci".»

Partager sur Facebook
626 626 Partages

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Adobe Stock