Nouvelles : Un ours polaire affamé photographiée en pleine ville alors qu'il se trouve à plus de 1600 km de son habitat naturel.

Un ours polaire affamé photographiée en pleine ville alors qu'il se trouve à plus de 1600 km de son habitat naturel.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5,330 5.3k Partages

Un ours polaire a été aperçu en train d'errer dans une ville industrielle de la Russie après qu'il ait marché sur une distance de plus de 1600 km à l'opposé de son habitat naturel.

L'ours perdu a donc marché en direction vers le sud sur toute cette distance alors qu'en fait, il aurait dû se rendre dans la direction opposée afin d'arriver dans son habitat naturel du côté de l'océan Arctique.

De nombreux automobilistes ont donc eu la surprise de croiser sur leur chemin le pauvre ours qui errait dans la ville de Norilsk.

L'animal était visiblement affamé et celui-ci était désespérément à la recherche de nourriture.

D'ailleurs, l'ours était si affaibli qu'il n'aurait même pas pu s'en prendre à un humain.

Toutefois, les autorités locales ont estimé que l'ours constituait une menace pour la sécurité publique.

Selon de nombreux citoyens qui vivent à Norilsk depuis longtemps, c'est la toute première fois depuis 1970 qu'une telle situation se produit.

Une photographe nommée Irina Yarinskaya qui travaille pour le journal Zapolyarnaya Pravda a pris des photos du pauvre ours alors qu'il tentait de se déplacer entre les voitures.

La photographe a déclaré à des journalistes: "Il est sérieusement affamé. Il a de la difficulté à cligner des yeux et à garder ses yeux ouverts et il est presque incapable de se déplacer. Il s'est allongé pendant très longtemps en tentant de se reposer, puis il a traversé un chemin pour se rendre jusqu'à la zone industrielle. Il est allé vérifier un secteur où il y avait du sable, puis il a traversé un autre chemin pour se rendre jusqu'au dépotoir."

Un peu plus tôt cette année, le même ours avait été aperçu dans la ville de Talnakh, à proximité de Norilsk.

Enfin, pour le moment, les autorités surveillent les moindres déplacements de l'ours, mais rien n'a été encore fait, car il faut que Moscou décide si on abattra l'animal ou si on l'endormira afin de le localiser à un endroit plus convenable

Partager sur Facebook
5,330 5.3k Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie