Nouvelles : Un obèse morbide viole une femme qu'il a rencontrée en ligne après qu'elle l'ait rejeté car il était trop gros

Un obèse morbide viole une femme qu'il a rencontrée en ligne après qu'elle l'ait rejeté car il était trop gros

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme souffrant d'obésité morbide est accusé d'avoir violé une femme alors qu'elle venait tout juste de refuser ses avances devant sa maison après avoir réalisé qu'il était beaucoup plus gros que sur les photos qu'il affichait sur un site de rencontre en ligne.

L'homme de 44 ans nommé Christopher Schubert se présentait sur le site de rencontre en ligne Match.com comme étant un "gros ours qui aimait se faire dorloter à la recherche de l'âme soeur". C'est à partir de janvier 2018 que Schubert et la victime avaient commencé à échanger des messages pour ensuite décider de se rencontrer à la résidence de la jeune femme.

Selon un rapport remis par la police à la cour, la femme aurait été grandement surprise en découvrant la silhouette imposante de l'homme et elle lui aurait lancé "Merde, tu es immense" avant de lui faire savoir qu'elle n'était plus intéressée à aller plus loin dans cette rencontre.

***

Le lendemain de la rencontre, la victime contactait les autorités afin de signaler qu'elle avait été victime d'une agression sexuelle la veille alors qu'elle avait invité Schubert à venir boire une tasse de thé à la maison.

Des examens médicaux ont été effectués sur la victime et ceux-ci ont démontré sans le moindre doute qu'elle avait subi des violences sexuelles.

Selon ce qu'a révélé la victime, après que celle-ci ait réalisé que Schubert était beaucoup plus gros qu'il ne l'avait laissé croire, elle lui a fait savoir qu'ils n'auraient pas de relation sexuelle ensemble, mais qu'elle était ouverte à ce qu'ils boivent un thé ensemble s'il en avait envie.

Par la suite, les choses auraient très mal tourné.

Lorsque Schubert a été interrogé par les enquêteurs, celui-ci a admis avoir eu des rapports sexuels avec la victime, mais il a toutefois maintenu que selon lui, il s'agissait d'un rapport absolument consentant entre les deux individus.

Le procès va se poursuivre au cours des prochains jours.

Plus de détails à venir...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Dailymail
Crédit Photo: Courtoisie