Nouvelles : Un mécanicien risque 15 ans de prison pour avoir battu à mort un pédophile qu'il a surpris en flagrant délit.

Un mécanicien risque 15 ans de prison pour avoir battu à mort un pédophile qu'il a surpris en flagrant délit.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En Russie, un mécanicien risque une sentence de 15 ans de prison pour avoir tué un agresseur sexuel, alors qu'il sauvait un garçon de 14 ans des griffes du prédateur.

Le mécanicien de voiture Vladimir Sankin, un homme de 33 ans, a reçu une immense vague de soutien de la part de la population suite à cet incident et le public exige même que les autorités abandonnent l'accusation de meurtre dont il fait présentement l'objet.

L'homme a expliqué que c'est après avoir entendu les supplications de l'adolescent qui avait été enfermé à l'intérieur de l'appartement de Vladimir Zaitsev, 54 ans, qu'il a décidé de se porter à sa rescousse.

En arrivant sur les lieux, Sankin a découvert avec horreur que le prédateur était en état d'ébriété et qu'il avait forcé le garçon à se déshabiller sous la menace de tuer et de le démembrer avec une hache.

C'est après avoir libéré le garçon que Sankin a amené l'homme à l'extérieur pour le battre avec un bâton en bois alors qu'il attendait l'arrivée de la police.

Le prédateur, qui venait tout juste d'être libéré suite à une condamnation pour des agressions sexuelles sur des enfants, est mort des suites de ses blessures.

Sankin a été formellement détenu et accusé d'avoir infligé "intentionnellement des lésions corporelles graves ayant entraîné la mort de la victime par négligence".

Une vidéo le montre libéré de la cage du tribunal dans les bras de sa femme alors que ses partisans applaudissent, mais il reste en résidence surveillée et l'enquête sur le meurtre est en cours.

Le pédophile avait rencontré deux garçons à l'entrée de son appartement où ils essayaient de se réchauffer après avoir joué pendant plusieurs heures dans la neige.

Il les a invités à son appartement pour sécher leurs vêtements mouillés.

Une fois à l'intérieur, il leur a dit de se déshabiller et il aurait commencé à les "harceler", mais l'un des garçons est parvenu à s'échapper pour donner l'alarme.

L'autre était enfermé à l'intérieur de l'appartement.

Vladimir Sankin a déclaré : "Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il meure. J'ai sauvé deux enfants... de lui".

Des dizaines de milliers de personnes ont signé une pétition demandant la libération de Sankin avec une vague de soutien au "héros".

La pétition affirme que l'homme est mort après s'être cogné la tête quand il est tombé pendant le combat avec Sankin.

Roman, l'ami de Sankin, a expliqué aux médias locaux: "C'est un type bien. Il a payé pour sa bonté avec sa liberté".

Sa femme Polina Naumova a déclaré pour sa part: "Je suis entièrement de son côté pour ne pas avoir ignoré cet appel à l'aide parce que personne ne sait ce qui se serait passé s'il avait fermé les yeux".

Enfin, du côté de son avocat, celui-ci a déclaré: "Nous espérons que le tribunal évaluera cela parce qu'il y a des circonstances atténuantes, dont le comportement immoral de la "victime", qui a été la raison de commettre le crime".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Capture d'écran