Nouvelles : Un jeune de 24 ans poignardé à mort pour une cigarette à Bordeaux

Un jeune de 24 ans poignardé à mort pour une cigarette à Bordeaux

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit d'un véritable drame qui s'est produit le weekend dernier à Bordeaux où un jeune homme de 24 ans a été poignardé à mort pour une cigarette. Une bagarre a éclaté avec des sans-abri et les choses ont rapidement dégénéré.

C'est Le Parisien qui rapporte l'histoire de Thomas Michelin, un jeune homme de 24 ans originaire de la Charente qui était venu avec ses amis à Bordeaux samedi soir dernier pour faire la fête. Malheureusement, les festivités vont prendre une toute autre tournure aux alentours de 22h lorsque trois sans-abri lui demandent une cigarette alors qu'il boit des bières avec une dizaine d'amis sur la place Saint-Projet. Vexés par son refus, ils tentent de leur voler une bouteille de bière sans succès, puis sans prenne à une de leurs amies. C'est là que les choses vont déraper.

En effet, Le Parisien explique qu'une violente bagarre a débuté. Alors que Thomas souhaite aider son petit frère qui est mal en point, il se prend un coup de couteau dans le torse. Le quotidien explique que des passants viennent tout de suite l'aider avant l'arrivée des secours. Malheureusement, ses blessures seront trop importantes et il va mourir dans l'ambulance qui se rendait à l'hôpital. Le frère de Thomas et un de ses amis ont, quant à eux, été gravement blessés et sont actuellement hospitalisés. Une autre personne de leur groupe d'amis a elle été blessée de manière minime.

Les trois sans-abris, âgés respectivement de 25, 28 et 32 ans, ont été arrêtés par la police et ont été mis en garde à vue, raconte Le Parisien. Ils étaient déjà connus par les forces de l'ordre. Une autopsie du corps de Thomas sera réalisée pour savoir ce qui a causé précisément sa mort. Le quotidien indique que ce triste événement a ému une grande partie de la ville qui ne s'attendait pas à vivre un tel drame.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock