Nouvelles : Un jeune de 15 ans sauvagement agressé par une dizaine d'individus

Un jeune de 15 ans sauvagement agressé par une dizaine d'individus

Une histoire effroyable.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

La mère d'un adolescent placé en coma artificiel à la suite d'une agression survenue le 15 janvier dans le 15e arrondissement à Paris lance aujourd'hui un appel à témoins, rapporte BFMTV. 

Yuriy, 15 ans, qui allait à l'école dans le 15e arrondissement, a subi de graves blessures à l'arme blanche après qu'une dizaine d'individus près de la dalle Beaugrenelle l’ont attaqué. 

Ses proches espèrent aujourd'hui collecter des informations pour finalement identifier les agresseurs. 

« À la sortie des cours, Yuriy s'est retrouvé à la dalle Beaugrenelle avec ses amis. C'est là qu'il a été agressé par une bande d'inconnus. Ils lui ont ouvert le crâne, il a le bras cassé, les doigts, les côtes... »,  a raconté la mère du garçon Nataliya Kruchenyk sur les ondes de BFMTV. 

Alertés par des témoins, des pompiers et des policiers sont accourus sur les lieux, mais les agresseurs avaient déjà fui au moment de leur arrivée. L'adolescent a quant à lui été hospitalisé. 

Samedi, les médecins ne craignaient finalement plus pour sa vie, selon sa famille qui tient au courant de son état de santé sur les réseaux sociaux. 

« Yuriy était très gentil. Il était souriant et il s'adaptait à tout le monde. Il travaillait très bien à l'école: il ramenait toujours les félicitations! Même à son club de foot, tout le monde l'admirait... Son état est stable, mais on ne sait pas comment on va le retrouver... Est-ce qu'il va revenir parmi nous comme il était avant? », demande sa mère. 

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a publié sur Twitter un message de soutien à Yuriy et à sa famille. 

« Une attaque d’une sauvagerie inouïe. Soutien au jeune garçon et à sa famille. L’enquête doit permettre de faire toute la lumière sur les faits et d’interpeller les auteurs de cet acte immonde », a-t-il écrit. 

Source: BFMTV · Crédit Photo: Facebook