Nouvelles : Un homme se fait entièrement dévorer par sa propre meute de 18 chiens dangereux.

Un homme se fait entièrement dévorer par sa propre meute de 18 chiens dangereux.

Une histoire qui donne des frissons

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Au Texas, les autorités ont découvert le cruel sort qui avait été réservé à un homme porté disparu depuis mai dernier. Selon ce qu'a révélé le bureau du Shérif de Johnson County, l'homme aurait été dévoré par sa meute de 18 chiens.

L'homme nommé Freddie Mack avait l'habitude de vivre en retrait des autres, or plus personne n'avait eu de nouvelles de lui depuis le 19 avril.

Suite au signalement d'un proche de Mack qui s'inquiétait de son silence des derniers jours, des policiers sont passés à la résidence de l'homme le 6 mai dernier. 

À l'arrivée des agents de police, une meute de chiens très agressifs les attendaient et les policiers ont donc préféré rebrousser chemin pour y revenir quelques jours plus tard afin de bien se préparer à la situation.

C'est à l'aide d'un drone que les policiers sont parvenus à inspecter le terrain de Mack afin de vérifier s'il s'y trouvait, mais en vain.

Puis, quelques jours plus tard, un inspecteur allait trouver un fragment d'os à proximité de la propriété.

Des recherches plus poussées ont alors été lancées et celles-ci ont permis de découvrir des morceaux d'os, des cheveux humains et des pièces de tissus dans des déjections de chiens.

Comme tous ces éléments correspondaient avec Mack, les enquêteurs ont dû arriver à la conclusion la plus morbide qu'on puisse imaginer: Mack avait été dévoré vivant par ses 18 chiens.

Dans un communiqué, le shérif Adam King explique: "Au cours de cette enquête, nous avons découvert que Freddie était en mauvaise santé. Nous ne saurons jamais si ce sont les chiens qui ont tué M. Mack ou s'ils l'ont dévoré après qu'il eut succombé en raison de sa condition médicale. Dans tous les cas, c'est un événement des plus horribles et nous offrons nos sympathies à la famille".

Voici maintenant un reportage d'une chaîne de télé locale: 

Enfin, lors de l'intervention des policiers, 2 des 18 chiens avaient été dévorés par la meute et 13 des chiens ont dû être euthanasiés étant donné qu'ils étaient trop agressifs.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie