Nouvelles : Un homme se fait couper le pénis par sa conjointe qui se venge.

Un homme se fait couper le pénis par sa conjointe qui se venge.

Elle n'était vraiment pas très contente.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
299 299 Partages

Nous avons tous notre propre définition de ce qu'est un cauchemar.

Sinon, selon si vous êtes un homme ou une femme, il se pourrait que vous n'ayez pas le même type de cauchemar non plus.

Par exemple, pour un homme, le fait de perdre son pénis relève parfaitement du pur cauchemar.

Et justement, voilà qu'un avocat de l'Argentine a dû vivre un tel cauchemar.

Voici donc l'histoire d'un homme qui aurait dû y penser à deux fois avant d'envoyer à un ami une vidéo de ses ébats sexuels...

Tout débute donc avec une femme qui est présentement accusée d'avoir tranché le pénis de son amoureux. Celle-ci aurait expliqué qu'elle avait agi ainsi parce que son conjoint avait partagé sans son consentement des vidéos intimes du couple à des amis.

La femme de 26 ans nommée Brenda Barattini est donc suspectée de s'en être pris à son conjoint de 40 ans, un homme nommé Sergio Fernandez. Les faits seraient survenus en novembre 2017 alors que l'homme était en train de dormir. Suite à l'incident, la demeure de l'homme avait été aspergée de sang à de nombreux endroits.

L'attaque plutôt violente a eu lieu dans la ville de Cordoba en Argentine.

Les médias locaux ont rapporté que l'homme avait été dépossédé de 90% de son pénis.

C'est donc à l'occasion d'une entrevue qu'elle a accordée en prison, alors qu'elle attend son procès, que Barattini a bien voulu expliquer ce qui l'avait poussée à commettre un geste aussi horrible.

La femme a expliqué à un journaliste local: "J'ai coupé son pénis, mais pas complètement. Je l'ai blessé. Ce n'était pas complet, je voulais plus le blesser."

Puis, elle a ajouté: "J'ai quitté les lieux pour demander de l'aide. Je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose. Et puis, j'étais effrayée par tout ce sang."

Selon Barattini, celle-ci a été complètement dévastée quand elle a découvert que son conjoint partageait des vidéos de leurs ébats sexuels à des amis.

Felipe Trucco, un ami de la victime, a expliqué que l'homme devrait subir encore plusieurs chirurgies et qu'il était toujours en état de choc en raison du traumatisme qu'il avait vécu.

Les enquêteurs ont expliqué qu'ils ne croient pas que la femme vivait chez son conjoint. En fait, la théorie des enquêteurs est que la femme se serait présentée chez son conjoint au cours de la nuit.

On ignore encore si les secouristes sont arrivés à trouver le pénis de l'homme ou s'ils ont été en mesure de rattacher le membre mutilé sur le corps de l'homme. Parmi les autres informations que les médias espèrent savoir, on cherche notamment à apprendre la façon dont les secours ont été alertés.

Partager sur Facebook
299 299 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie