Nouvelles : Un homme prisonnier de sa maison parce qu'il est trop gros pour passer par la porte

Un homme prisonnier de sa maison parce qu'il est trop gros pour passer par la porte

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme dont la mobilité est réduite en raison de son poids de 190 kilos affirme souffrir de crises d'anxiété et de détresse en raison de la compagnie qui l'héberge et qui refuse de lui faire installer une plus grosse porte afin qu'il puisse sortir de sa maison.

L'homme de 48 ans nommé Darren Burns dit craindre que dans l'éventualité où un incendie se produirait chez lui, celui-ci se retrouve piégé dans les flammes. 

Selon Burns, celui-ci souffre d'obésité en raison d'un problème aux hanches qui le fait souffrir depuis son jeune âge.

De plus, Burns apprenait au très jeune âge de 13 ans qu'il souffrait d'arthrite et il y a un peu plus de deux ans, son état s'est sérieusement aggravé suite à un accident de voiture.

Comme l'a expliqué Burns, le fait qu'il ne soit même plus en mesure de sortir de sa demeure pour aller s'oxygéner dans son jardin l'a plongé dans un état dépressif.

C'est en mars de l'an dernier que Burns a emménagé dans cette résidence après avoir passé plusieurs années à être un sans-abri.

La compagnie responsable de sa demeure, la Lincolnshire Housing Partnership, a indiqué avoir procédé à différents travaux de réaménagements lorsque Burns avait emménagé dans sa nouvelle maison, or à l'époque, on ignorait que les dimensions des portes ne seraient plus suffisantes dans les mois à venir afin de permettre au résident d'entrer et de sortir.

Pour le moment, rien n'oblige la compagnie à procéder à des modifications, mais Burns se dit bien décidé à faire valoir ses droits.

En attendant la suite des choses, Burns dit multiplier les efforts dans l'espoir d'arriver à perdre du poids. 

Enfin, la compagnie Lincolnshire Housing Partnership a déclaré qu'elle avait demandé l'ouverture d'une enquête à l'interne afin de déterminer les actions qui pourraient être entreprises afin de satisfaire les besoins de Burns.

On lui souhaite bonne chance!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Courtoisie