Nouvelles : Un homme noir accuse des policiers blancs de l'avoir passé à tabac

Un homme noir accuse des policiers blancs de l'avoir passé à tabac

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Pour celles et ceux qui suivent l'actualité américaine assez régulièrement, vous avez sans doute remarqué que la police se distingue ponctuellement dans des affaires de bavures sur des personnes de couleurs. C'est exactement ce qui est arrivé dernièrement, selon ses dires, à un homme noir du Mississippi.

C'est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque de diviser fortement l'opinion publique. Certains d'entre vous vont croire la version des faits de la victime alors que d'autres vont se ranger du côté de la police. Une chose est certaine, tout le monde ou presque va avoir son avis sur cette histoire tout de même assez troublante dont la lumière n'a pas encore été faite exactement. En effet, David Logan, un homme de 28 ans, affirme que des policiers l'ont complètement passé à tabac alors qu'il était au volant de son véhicule. Il estime que c'est la couleur de sa peau qui a fait réagir ainsi les policiers.

Pour sa défense, les policiers expliquent que David était sous l'influence de la drogue et qu'il se montrait agressif, raconte le Daily Mail. Pourtant, à la vue du visage de David Logan, il semblerait que cela soit les policier qui se soient montrés les plus agressifs dans cette histoire. D'après son avocat, les policiers auraient utilisé un pistolet paralysant du type Taser pour immobiliser David. Par la suite, ils auraient profité du fait qu'il soit maîtrisé pour lui asséner de nombreux coups au visage.

Une agression supposée qui a laissé de nombreuses traces, raconte le Daily Mail. En effet, David Logan souffrirait depuis de troubles de la vision et aurait développé des problèmes d'insomnies également. Difficile de savoir qui croire dans cette histoire puisque de la drogue aurait bien été retrouvée sur David Logan, indique le média britannique. On est donc encore dans le flou dans cette histoire.

Le Daily Mail explique qu'une enquête est en cours et que pour le moment les investigations ne sont pas terminées. Il faut dire que les faits se sont déroulés le 18 juillet dernier. Selon le média britannique, c'est un jury qui va décider de la suite à donner à cette affaire. Il s'agit donc d'une affaire à suivre de très près.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Courtoisie