Nouvelles : Un homme dessine des pénis autour des nids-de-poule pour obliger la ville à les réparer

Un homme dessine des pénis autour des nids-de-poule pour obliger la ville à les réparer

Une façon futée d'obliger la ville à réparer le tout

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme de la Nouvelle-Zélande a trouvé une façon efficace d’accélérer la réparation des rues de sa ville en dessinant des pénis autour des nids-de-poule.

C’est en 2018 que Goeff Upson a commencé à dessiner des pénis autour des nids-de-poule, alors qu’il considérait que sa municipalité attendait trop longtemps afin de réparer les rues dans son secteur de Waitoki.

Après avoir constaté que sa méthode fonctionnait à merveille, M. Upson a continué son œuvre et il estime aujourd’hui avoir dessiné plus d’une centaine de pénis à l’aide de peinture en aérosol.

Au cours d’une entrevue avec le média New Zealand Autocar, M. Upson a expliqué qu’avant d’en venir à dessiner des pénis, il avait tout d’abord communiqué avec Auckland Transport afin de signaler la présence de nids-de-poule. Or, comme ses plaintes étaient restées sans réponse, il avait alors décidé de passer à l’action.

Pour sa part, un porte-parole d’Auckland Transport a déclaré que le « coupable » serait poursuivi en affirmant : « Les graffitis seront signalés à la police et tous les coûts à enlever seront facturés à qui que soient les coupables. […] La personne responsable s’est mise en danger et pourrait causer un risque pour la sécurité et une distraction pour les autres conducteurs. »

C’est en réaction à cette déclaration que M. Upson a décidé de sortir de l’anonymat afin d’expliquer sa démarche : « La seule peinture en aérosol que j’ai faite a été directement sur les zones dangereuses dont les réparations tardaient et toute la peinture en aérosol a été enlevée avec la route endommagée lors des réparations. »

M. Upson a assuré qu’il veillait toujours à la sécurité des automobilistes en effectuant ses interventions : « Lorsque j’entreprends de dessiner sur la route, je suis prudent pour minimiser les risques pour moi-même et pour les autres usagers de la route. »

Enfin, M. Upson a conclu en expliquant qu’au lieu de tenter de tenter de trouver des coupables, Auckland Transport devrait investir ce précieux temps à réparer les routes...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Geoff Upson