Nouvelles : Un homme de 98 ans lutte pour sa vie après avoir été attaqué dans sa propre maison.

Un homme de 98 ans lutte pour sa vie après avoir été attaqué dans sa propre maison.

Un geste répugnant.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,341 1.3k Partages

Le fils d'un veuf de 98 ans qui a été violemment battu à son domicile a décidé de briser le silence quant au cauchemar vécu par son père qui lutte présentement pour sa vie.

À 98 ans, Peter Gouldstone lutte comme jamais il ne l'avait fait auparavant afin de demeurer en vie. L'homme souffre de deux graves hémorragies au cerveau et de blessures jugées comme étant extrêmes par les médecins, et ce, suite à une sauvage attaque qu'il a subie à son domicile.

Paul Ridley, le détective chargé de cette sombre histoire, a confirmé mercredi dernier aux médias les détails horribles entourant cette agression.

C'est le fils de la victime, Simon Gouldstone, un homme de 67 ans, qui a retrouvé son père dans un état semi-conscient. Le vieil homme gisait au sol de sa demeure située à Enfield dans le nord de Londres et la porte arrière de la maison avait été visiblement forcée.

Simon affirme que c'est un voisin de Peter qui lui avait fait part de ses inquiétudes quant à son père. Simon s'est donc rendu chez ce dernier afin de s'assurer que tout allait bien, mais aussitôt qu'il est entré dans la maison, l'homme se doutait que quelque chose clochait: "Je savais qu'il y avait un problème parce que la maison était très froide et on pouvait voir qu'il y avait eu du remue-ménage. Mon père ne pouvait même plus communiquer et il avait le visage recouvert d'hématomes et sur ses bras aussi. Je ne sais pas comment ces gens arrivent à vivre avec eux-mêmes. Qu'ils fassent un examen de conscience. Le plus tôt on les enfermera et le mieux ça sera."

Selon Simon, son père vit dans cette maison depuis une cinquantaine d'années. Celui-ci avait été ingénieur en téléphonie avant de commencer à travailler pour la poste. Peter aura ensuite pris sa retraite autour de 1980.

Sa femme Joan est morte quelques années auparavant alors qu'elle était âgée de 65 ans.

Le fils de Peter se dit très troublé par ce que son père a dû subir: "En tant que membre de la famille, je suis choqué. En tant que membre de la race humaine, j'en perds mes mots de l'inhumanité de ces hommes qui ont commis ces gestes."

L'histoire a aussi semé la terreur dans le voisinage où plusieurs personnes âgées y vivent. Plusieurs personnes craignent donc de vivre le même type de cauchemar.

Lors de l'attaque de Peter, les voleurs sont repartis avec une télévision et divers effets personnels. 

Ce qui complique pour le moment la tâche des enquêteurs, c'est que ceux-ci doivent encore déterminer à quelle heure le crime a été commis, car actuellement, ils doivent analyser une fenêtre couvrant une vingtaine d'heures entre le 4 et 5 novembre.

Comme l'explique le détective Ridley, sans la vigilance des voisins, Peter aurait peut-être été retrouvé trop tard et ainsi, il ne pourrait même pas lutter pour sa vie.

La police multiplie donc les opérations à l'heure actuelle afin d'inciter des témoins à les contacter afin de leur transmettre toutes les informations qui permettraient de faire avancer l'enquête.

Partager sur Facebook
1,341 1.3k Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Courtoisie