Nouvelles : Un homme de 43 ans meurt asphyxié lors d'une arrestation en Argentine

Un homme de 43 ans meurt asphyxié lors d'une arrestation en Argentine

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le mois de juin fut marqué par de nombreuses manifestations contre le racisme et la brutalité policière, un homme d'une quarantaine d'années est mort asphyxié lors d'une arrestation en Argentine.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte l'histoire de Ceferino Nadal, un homme de 43 ans dont la vie a pris un tournant tragique mercredi dernier. En effet, il est mort asphyxié lors d'une arrestation à Tucuman en Argentine. Un événement qui fait évidemment penser au décès de George Floyd qui lui aussi est décédé en raison d'une agression très musclée le 25 mai dernier. L'autopsie a conclu que l'homme de 46 ans était mort d'un homicide par asphyxie. Un cas similaire à celui de Ceferino Nadal si l'on en croit les témoins qui disent que les policiers l'ont frappé et pressé son cou contre le sol.

TVA Nouvelles indique que des passants étaient présents au moment du drame. D'ailleurs, sur les images de son arrestation, on peut le voir allonger sur le sol dans un état préoccupant. La chaîne de télévision précise que son autopsie a, tout comme George Floyd, prouvé qu'il était mort par asphyxie. Une enquête a été ouverte et les policiers présents lors de son arrestation vont être interrogés au cours des prochains jours. Ils auraient arrêté Ceferino Nadal pour un vol que personne n'avait signalé et sans preuve incriminante.

TVA Nouvelles souligne que Ceferino Nadal était déjà connu des autorités. En effet, il avait déjà été condamné à une peine de prison il y a quelques années. La chaîne de télévision précise qu'il avait été arrêté par les mêmes policiers en février dernier et que de mauvais traitements avaient été également déplorés. Ce n'est pas la première fois que la police de Tucuman est montrée du doigt. En effet, une enquête avait été ouverte après le décès troublant de Luis Espinoza qui avait été arrêté après un festival en mai dernier. Une enquête qui a conduit à mettre 8 policiers et un civil en détention préventive.

Partager sur Facebook
0 0 Partages