Nouvelles : Un homme de 24 ans vit un véritable enfer après un agrandissement de son pénis
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un homme de 24 ans vit un véritable enfer après un agrandissement de son pénis

Il ne pouvait même plus avoir de relations sexuelles.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
341 341 Partages

Sébastien a toujours été complexé par la taille de son pénis. Alors à 24 ans, il a décidé de retenir les services du réputé chirurgien parisien Dr. S pour subir une pénoplastie. La première opération s'est déroulée en novembre 2013 et une deuxième a eu lieu en juin 2014.  

Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu. «En raison de l’apparition d’un effet couronne, c'est-à-dire un rétrécissement de la base du pénis», Dr. S a injecté de Macrolane (un médicament contenant de l'acide hyaluronique et pouvant causer des dysfonctionnements érectiles) dans le pénis de Sébastien, le 9 février 2015, sans facturer son client, rapporte Le Parisien

Mais l'intervention n'aide pas du tout Sébastien qui n'arrive tout simplement plus à avoir des relations sexuelles. 

«Mon pénis est devenu très douloureux avec un sentiment de brûlure intense», raconte Sébastien. «Des boules sont apparues et mes érections étaient de plus en plus inutilisables. J’ai aussi commencé à perdre des morceaux de peau.»

Sébastien a tenté de trouver un médecin pour le soigner en se rendant aux urgences, mais on lui a dit de retourner voir le médecin qui lui a déjà fait ces opérations. Il se résigne donc à prendre un nouveau rendez-vous avec Dr. S. 

Le chirurgien lui retire alors le Macrolane «à la main, dans son cabinet et sous anesthésie locale seulement», précise Le Parisien

«Il s’agissait de faire des incisions à la base de mon pénis et de presser dessus pour faire sortir le liquide», indique Sébastien. 

«En tout il est intervenu à six reprises entre février et mai 2015. Ces manipulations inacceptables et incontrôlées ont totalement détruit mon pénis. Je ne peux pas oublier ces interventions barbares qui ont contribué à ma dépression.»

Sébastien a donc entamé une poursuite au criminel contre le Dr. S pour «risques causés à autrui, tromperie et blessures involontaires» en plus d'une plainte au civil.  

Sébastien accuse maintenant le médecin de lui avoir injecter du Macrolane «à son insu», mais le chirurchien se défend en disant utiliser «régulièrement ce produit au niveau de la verge».

«Le médecin s'est comporté comme un boucher», a déclaré l’avocat de Sébastien. «Ses actes sont dangereux et il ne s’est jamais remis en question. Mon client a été victime d’une succession de fautes effrayantes.»

Partager sur Facebook
341 341 Partages

Source: BFMTV
Crédit Photo: Pixabay