Nouvelles : Un homme de 23 ans est prisonnier du corps d'un bébé

Un homme de 23 ans est prisonnier du corps d'un bébé

Il doit constamment être pris dans les bras d'un autre adulte pour aller d'un endroit à un autre.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,172 3.2k Partages

Manpreet Singh est un homme de 23 ans qui vit en Inde. Et, même s'il est né en 1995, il pèse seulement 11 livres, soit l'équivalant de 5 kilos.

Manpreet a cessé de grandir avant même d'avoir appris à marcher ou à parler! Il doit constamment être pris dans les bras d'un autre adulte pour aller d'un endroit à un autre. 

Les médecins qui ont examiné Manpreet croient qu'il s'agit peut-être d'un débalancement hormonal. Des scientifiques ont avancé que Manpreet souffre peut-être du Syndrome de Laron, un rare désordre génétique. Impossible de le savoir sans passer tous les examens nécessaires, mais la famille Singh n'a pas les moyens de les payer... 

Manpreet a une soeur et un frère, Jaspreet et Mangaldeep, qui eux, se sont développés normalement. Mais il vit présentement avec son oncle et sa tante parce que ses parents n'ont pas les moyens de s'occuper de lui. 

« Manpreet rit comme un enfant en bas âge et devient rarement triste. C'est seulement quand les chiens ou tout autre animal fait un bruit, il devient terrifié et pleure. C'est un enfant charmant et il fait signe aux invités de s'asseoir et essaie de se lier d'amitié avec eux », raconte Karanvir Singh, l'oncle de Manpreet. 

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, il est vraiment très petit.

« Manpreet aime le gâteau au lait et le pain aplati. Il aime son thé du matin et ne mange qu'un ou deux rotis par jour sans aucun mal. Bien qu'il ne parle que dans des monosyllabes, il a appris à communiquer par gestes. Il est également devenu un expert en imitant les gens. Il salue un invité en lui serrant la main et en leur demandant de s'asseoir », a ajouté sa tante, Lakhwinder Kaur. 

« Nous l'avons renvoyé à ses parents plusieurs fois, mais il ne voulait pas rester avec eux. Manpreet arrêteait de manger et continuait à pleurer tout le temps là-bas. Mais quand il nous était renvoyé, il deviennait le même enfant pétillant et joyeux. Nous aimons tellement ce petit paquet de joie que l'idée de le laisser partir me fait mal au coeur. » 

Le jeune homme est considéré comme étant une réincarnation d'une divinité selon plusieurs résidents. La famille tente d'accepter la condition du jeune homme tout en tentant d'amasser des fonds pour lui payer des examens médicaux grâce à une campagne de financement social. 

Voyez une vidéo qui montre le quotidien de Manpreet. 

Partager sur Facebook
3,172 3.2k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran