Nouvelles : Un homme au lourd passé judiciaire avoue avoir kidnappé et violé une fillette de 5 ans

Un homme au lourd passé judiciaire avoue avoir kidnappé et violé une fillette de 5 ans

L’homme avait retrouvé sa liberté le 2 décembre dernier après un séjour en prison.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme de 37 ans qui a déjà un lourd passé judiciaire a été mis en examen pour l’enlèvement, la séquestration et le viol d’une fillette de 5 ans. Le suspect aurait admis ses crimes après avoir été interpellé.

Le procureur de la République de Saint-Denis, Éric Tuffery, a annoncé que le suspect avait été placé en détention provisoire après avoir été mis en examen lundi dernier.

C’est jeudi en après-midi que le suspect est parvenu à attirer une fillette de 5 ans jusqu’à sa voiture après avoir tenté d’approcher plusieurs victimes potentielles à l’aide de bonbons.

Le procureur Tuffery a expliqué que « l’homme a indiqué avoir roulé quelque temps et a avoué l'avoir ensuite violée ».

Un promeneur qui circulait en bordure d'un champ de cannes à Saint-André a retrouvé la fillette deux heures après son enlèvement, à plusieurs kilomètres de l’emplacement où elle avait été enlevée.

La fillette a été en mesure de fournir assez d’informations aux enquêteurs pour que ceux-ci puissent produire un portrait-robot du suspect et le général Poty, commandant le groupement de gendarmerie de La Réunion, n’a pas manqué de souligner que la victime avait agi « avec beaucoup de courage malgré son jeune âge ».

Le général Poty a aussi ajouté que grâce à deux témoins qui ont dit avoir « vu la voiture (du mis en cause) non loin du lieu de l'enlèvement, l'homme a été interpellé samedi après-midi ».

Selon ce qui a été indiqué par les autorités, le suspect aurait admis être l’auteur de ces gestes lors de sa garde à vue.

Malgré les aveux du suspect, le procureur a fait remarquer que la fillette « a quand même été kidnappée et violée, même si le jeune âge peut permettre des oublis, on ne l'oublie pas comme ça », tout en précisant qu’il « s'agira de définir par la suite quel devra être son suivi psychologique ».

Rappelons enfin que par le passé, le suspect a été condamné par la justice à 26 reprises, mais il s’agissait de ses premières accusations pour des faits d'agression sexuelle ou de viol. L’homme avait retrouvé sa liberté le 2 décembre dernier après un séjour en prison.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Adobe Stock