Nouvelles : Un homme arrêté car il “sniffait” de la cocaïne au service à l'auto du PFK.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un homme arrêté car il “sniffait” de la cocaïne au service à l'auto du PFK.

Il n'a pas froid aux yeux.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
17 17 Partages

Parfois dans la vie, on se demande comment certaines personnes font pour agir de manière aussi irresponsable, c'est exactement ce qu'on s'est dit lorsqu'on a appris qu'un homme s'est fait arrêter parce qu'il était en train de sniffer de la cocaïne au service au volant d'un PFK.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle dont on ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer. En effet, dans la ville de Sherbrooke au Québec, un homme a sniffé de la cocaïne au service au volant d'un PFK. C'est l'un des commis du service au volant qui a remarqué que quelque chose n'allait pas chez cet automobiliste. Il le soupçonne d'avoir consommé de la cocaïne alors qu'il attendait sa commande. Il a donc décidé de prévenir la police en leur donnant toutes les informations dont ils avaient besoin. L'homme fut arrêté peu de temps après par les forces de l'ordre ce vendredi soir. D'ailleurs, les autorités lui ont fait faire des examens sanguins qui ont bien confirmé la présence de drogue dans son organisme.

Le lieutenant Alexandre Provencher a indiqué au quotidien sherbrookois que des tests sanguins ont confirmé la présence de drogue dans l’organisme du suspect. Il risque donc d'être jugé prochainement pour ce qu'il a fait. Difficile à dire pour le moment quelle sanction lui sera réservée. Il s'agit donc d'une affaire à suivre.

Décidément le PFK ou KFC en anglais, fait régulièrement la une des médias ces derniers temps, mais malheureusement pas pour les bonnes raisons. En effet, il y a très peu de temps dans la ville d'Ibiza en Espagne, un touriste britannique de 27 ans s'est fait été violer devant un PFK à la tombée de la nuit. Une histoire terrible. D'ailleurs, les forces de l'ordre sont toujours à la recherche du coupable.

Sinon, dans un registre plus léger, une autre histoire concernant PFK a beaucoup fait parler dans les médias. En effet, en Afrique du Sud, un jeune étudiant avait réussi le casse du siècle en mangeant gratuitement pendant presque un an dans différents restaurants du pays. Son astuce ? Il se faisait passer pour un employé du siège social. Une histoire un peu plus reluisante que cet homme de Sherbrooke qui s'en est mis plein le nez au service au volant.

Partager sur Facebook
17 17 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Adobe Stock