Nouvelles : Un groupe de complotistes fait irruption dans un poste de police de Montréal en plein couvre-feu

Un groupe de complotistes fait irruption dans un poste de police de Montréal en plein couvre-feu

«Nous sommes en train de nous rendre au poste de police Centre opérationnel Nord»

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Alors que le couvre-feu est entré en vigueur le samedi 9 janvier dernier, il y a toujours des récalcitrants qui ne souhaitent pas le respecter. Certains vont même plus loin comme ce groupe de complotistes qui a fait irruption dans un poste de police pour se vanter qu'ils désobéissaient aux mesures sanitaires. 

«Nous sommes en train de nous rendre au poste de police Centre opérationnel Nord», indique un homme lors de la publication d'une vidéo en direct sur le compte Facebook de  François Amalega. Difficile de savoir qui est cette personne exactement parce que sa photo de profil est une photo de Donald Trump. «Nous sommes un bon groupe actuellement», ajoute-t-il.

Une fois arrivé sur place, ce groupe de complotistes se met à chanter devant les portes de ce poste de police qui se trouve sur le boulevard Crémazie à Montréal. «On va désobéir avec le grand sourire», peut-on les entendre chanter à plusieurs reprises.

L'homme qui a lancé la vidéo en direct sonne à l'interphone et parvient à s'adresser à un membre des forces de l'ordre. «Bonjour madame, nous sommes un groupe de 12 personnes qui désobéit au couvre-feu et nous sommes venus nous livrer parce que comme nous sommes des hors-la-loi, on voudrait passer une nuit au moins en cellule, car nous sommes en train de désobéir au gouvernement», dit-il.

Par la suite, un policier leur demande de rentrer dans le poste de police. Un policier lui explique clairement qu'il est en infraction parce qu'il ne respecte pas le couvre-feu. On peut ensuite assister à une conversation surréaliste entre un complotiste et un policé. La personne qui filme étale de nombreuses théories du complot et s'en prend aussi au gouvernement dans ses propos. 

Finalement, ces complotistes écoperont de constats d'infraction de 1500 $ et ils semblent fiers de cette «opération». «C'est ça que ça coûte de se promener librement au Québec», lance une femme une fois sortie du commissariat. 

On vous laisse regarder la vidéo au complet ci-dessous.

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook