Nouvelles : Un gilet jaune se fait arracher la main en pleine manifestation
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un gilet jaune se fait arracher la main en pleine manifestation

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
12,543 12.5k Partages

Alors que le mouvement des gilets jaunes en est à sa 13e semaine de mobilisation, la violence n'est pas redescendue, elle s'est même accentuée où un manifestant s'est fait arracher la main en pleine manifestation. Des images qui donnent la chair de poule.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui va vous faire froid dans le dos et qui va vous glacer le sang en même temps tant il s'agit d'une histoire digne des plus grands films d'action américains et non de la réalité. En effet, à Paris, un gilet jaune s'est fait arracher la main en pleine manifestation. D'après les informations relayées par Le Parisien, la victime serait un photographe qui aurait voulu ramasser une grenade de désencerclement. 

Cette dernière lui aurait explosé dans la main et l'aurait complètement arraché. La scène a été filmée et les images sont vraiment très dures à regarder. Vous aurez l'occasion de voir la vidéo en question à la fin de cet article, mais on préfère vous prévenir ce sont des images extrêmement difficiles à regarder.

Hormis cet acte d'une très grande violence, les gilets jaunes avaient pour objectif de manifester sur les Champs-Élysées, mais aussi se rendre devant l'Assemblée nationale et le Sénat indique Le Parisien. Trois lieux symboliques, afin de montrer au gouvernement que le mouvement est plus vivant que jamais même si le nombre de manifestants dans les rues est bien moins important que lors des précédentes semaines de mobilisation. C'est d'ailleurs à quelques pas de l'Assemblée nationale que le photographe s'est fait arracher la main.

Le Parisien explique que des manifestations ont également lieu dans certaines grandes villes du pays. En effet, la mobilisation est également importante à Marseille, Bordeaux et Toulouse où toutes les manifestations ont commencé en début d'après-midi aux alentours de 14h. Là encore aussi dans ces villes, la tension est à son paroxysme et les gestes de violence ainsi que de dégradations matérielles se multiplient ce samedi. 

Au moment d'écrire ses lignes, les manifestations sont loin d'être finies pour aujourd'hui et on espère que les choses vont se calmer sachant que cela a démarré très fort. Il s'agit donc d'une affaire à suivre et on vous tiendra au courant des grandes évolutions s'il y en a. On vous laisse regarder ci-dessous, la très violente vidéo du photographe qui s'est fait arracher la main. 

ATTENTION, ce sont des images très choquantes.

Partager sur Facebook
12,543 12.5k Partages

Source: Le Parisien
Crédit Photo: Capture d'écran Twitter