Nouvelles : Un gendarme se suicide avec son arme de service chez lui

Un gendarme se suicide avec son arme de service chez lui

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
6 6 Partages

On tient sans aucun doute l'une des nouvelles les plus tristes de la journée et elle nous vient d'Ille-et-Vilaine où un gendarme d'une quarantaine d'années s'est suicidé avec son arme de service chez lui. Pour le moment, les raisons de son geste sont encore un peu floues.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui va forcément émouvoir un grand nombre d'entre vous, surtout celles et ceux qui ont de la famille dans les forces de l'ordre parce qu'il s'agit d'une histoire qui aurait pu arriver à l'un de vos proches. En effet, dans la ville de Fougères en Ille-et-Vilaine, un gendarme de 47 ans a décidé de se donner la mort à son domicile. Il a décidé d'utiliser son arme de service pour se suicider. 

D'après les informations de 20 minutes, ce gendarme faisait partie de l'escadron département de la Sécurité routière. C'est une des membres de son entourage qui a découvert son corps sans vie lorsqu'il s'est présenté à son domicile ce dimanche. Une véritable tragédie qui soulève de nombreuses questions.

En effet, la première est sans doute la plus simple: pourquoi s'est-il suicidé ? C'est quand on décide d'y répondre que cela devient compliqué parce que cela soulève de nombreuses questions intermédiaires. Est-ce qu'il s'est tué en raison de son travail ? Avait-il des problèmes avec certains de ses collègues ? Est-ce que l'exercice de son métier devenait trop dur mentalement pour lui ? Ou alors au contraire était-ce un problème personnel qui l'a poussé à s'ôter la vie ? Sa vie de couple battait-elle de l'aile ? Avait-il des problèmes d'alcool ou de drogue ?

Pour le moment, impossible de répondre à ces questions parce que le suicide de ce gendarme a eu lieu dimanche et dernier et l'enquête n'en est qu'à ses balbutiements. Pourtant, 20 minutes indique que les raisons de son suicide seraient en lien avec une situation personnelle. Au moment d'écrire ces lignes, c'est tout ce que nous savons sur cette histoire bien triste. On devrait avoir d'autres informations bientôt notamment après l'autopsie du corps du gendarme qui devrait être fait d'ici les prochains jours. Il s'agit d'une affaire à suivre.

Partager sur Facebook
6 6 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Adobe Stock