Nouvelles : Un garçon quitte enfin l'hôpital après avoir été hospitalisé pendant 3 ans.

Un garçon quitte enfin l'hôpital après avoir été hospitalisé pendant 3 ans.

Il peut enfin quitter l'hôpital.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,366 1.4k Partages

Un garçon de 11 ans a enfin pu revenir à la maison après avoir passé trois ans à l'hôpital. Le garçon avait été tiré d'une balle à la tête par sa mère.

Le jeune garçon de Montfort au Winconsin nommé Joey Slaight avait donc 8 ans au moment du drame.

C'était alors le 2 janvier 2015 et la mère du petit Joey avait décidé de fusiller ses deux fils avant de s'enlever la vie.

Joey aura survécu par miracle, mais il aura eu besoin de soins médicaux pendant toutes ces années.

La mère nommée Morgan Slaight avait 27 ans et elle était une ancienne accro aux amphétamines. 

Elle est morte 11 jours après avoir tenté de se suicider alors qu'on l'avait plongé dans un coma artificiel.

Le plus jeune frère de Morgan, le petit Jason, est décédé dans les minutes qui ont suivi la scène troublante. Il avait 6 ans.

Quant à Joey, sa bonne étoile était avec lui, car une balle s'est logée derrière son oeil gauche sans toutefois causer sa mort.

Or, lors de son arrivée au University of Wisconsin Hospital, les médecins ont tout d'abord cru qu'il était une cause perdue.

Ce fut donc à la grande surprise de tous les médecins que Joey est parvenu à survivre à l'incident.

Comme la balle avait partiellement endommagé la partie gauche de son cerveau, les médecins craignaient que Joey ne puisse plus parler, mais une fois de plus, Joey est parvenu à prendre tout le monde par surprise.

Un an après l'incident, Joey était à nouveau capable de tenir des conversations et même de faire des blagues.

Mais le chemin vers la guérison était encore bien loin de tirer à sa fin pour Joey.

C'est à ce moment qu'on l'a transféré dans un hôpital pour les personnes en réadaptation.

Comme l'hôpital était situé à proximité du père de Joey, le garçon a donc pu renouer avec lui.

Le père de Joey était aussi un ancien accro aux amphétamines et il avait quitté le tableau familial plusieurs années auparavant.

D'ailleurs, Morgan séjournait dans un institut psychiatrique dans les semaines qui ont précédé son crime horrible.

Elle avait été hospitalisée, car elle avait menacé de se suicider, mais un jour avant la fusillade, on l'avait libérée, croyant qu'elle parviendrait à s'en sortir.

Maintenant que Joey est revenu auprès de sa tante et de sa famille, gageons qu'il ne cessera plus de progresser.

Évidemment, il n'oubliera jamais ce qui lui est arrivé dans le passé, mais on ne doute pas un instant de sa détermination à survivre et à faire sa place dans ce monde parfois cruel.

Bravo à Joey!

Partager sur Facebook
1,366 1.4k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie