Nouvelles : Un garçon de 15 ans meurt en tentant de sauver sa mère d'un viol
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un garçon de 15 ans meurt en tentant de sauver sa mère d'un viol

C'est vraiment horrible de penser que tout ça aurait pu être évité...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,006 7.0k Partages

Vanya Krapivin, un garçon de 15 ans, a retrouvé sa mère en sang en train de se faire violer par leur voisin Roman Pronin en revenant de l'école. 

Sa mère, Natalia Krapivina, était menacée par le couteau de Roman, dans sa résidence de Severodvinsk, en Russie. 

L'adolescent a alors pris un haltère de 3 kg qui se trouvait à sa portée pour frapper le violeur. Mais Roman a réussi à saisir l'haltère et à le frapper à la tête, écrasant son crâne comme un melon.

D'autres voisins ont entendu des cris et ont alerté les autorités, mais l'assaillant était déjà parti des lieux du crime, croyant ses deux victimes décédées. 

Vanya et Natalia gisaient tous les deux dans une mare de sang, inconscients, quand ils ont été retrouvés par la police. 

Vanya est tombé dans le coma pendant neuf mois. Il a subi de graves dommages au cerveau et il a perdu une bonne partie des os de son crâne à l'avant de la tête. 

Les chirurgiens ont dû retirer une partie de son cerveau. L'animateur télé Andrey Malakhov, touché par cette histoire, a lancé une campagne de dons pour aider la famille à payer les frais d'hospitalisation qui incluent aussi les plaques de titane qui devront être insérées dans sa tête.  Vanya a présenté des signes légers de conscience après avoir été opéré. En juin dernier, il a pu reconnaître son infirmière et manger du pudding et des patates pilées. Mais en octobre, il a attrapé un virus qui a empiré sa condition. Puis il est décédé, mardi dernier. 

Natalia, qui a reçu pas moins de 27 coups de couteau, a eu la vie sauve grâce à son fils qui a décidé d'agir ce jour-là. Elle a reçu son congé de l'hôpital  après quelques mois, mais elle n'a visité son fils Vanya que deux fois. C'est qu'elle est encore traumatisée par ce qu'elle a vécu et de voir son fils dans cet état lui brisait le coeur. Elle s'est toujours sentie responsable de l'état de son fils après l'attaque, même si elle aussi était une victime de Roman, et elle ne se rappelait de rien de ce qui lui avait été fait ce jour-là. Elle a été sévèrement critiquée de ne pas être restée près de son fils jusqu'à la fin. 

Roman Pronin, 37 ans, avait déjà été accusé de meurtre dans le passé. Natalia avait demandé aux autorités de ne pas laisser un ancien prisonnier et meurtrier vivre près d'enfants. Il avait déjà été condamné à purger une peine de 14 ans pour les deux tentatives de meurtres. Mais avec la mort de Vanya, sa peine pourrait s'allonger alors que l'une des accusations passe maintenant de tentative de meurtre à meurtre. 

Les autorités vont mener une enquête afin de comprendre pourquoi un ancien prisonnier et meurtrier a pu être autorisé à vivre près d'enfants et de familles. Pour Vanya, il est trop tard, mais peut-être que Natalia pourra trouver un peu de paix dans la résolution complète de cette affaire. 

C'est vraiment horrible de penser que tout ça aurait pu être évité... 

Partager sur Facebook
7,006 7.0k Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran