Nouvelles : Un garçon de 13 ans se fait voler son siège de vélo et écrit un message au voleur

Un garçon de 13 ans se fait voler son siège de vélo et écrit un message au voleur

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un petit garçon de 13 ans prénommé Léon s’est fait voler son siège de vélo près du parc St-Paul à Montréal et il a décidé d’écrire un message au voleur dans l’espoir qu’il le lui rende. 

Voici le message qu’il a écrit sur une grande pancarte :

« Cher voleur, tu m’as brisé le cœur. Pourquoi tant de méchanceté? J’ai 13 ans, je fais 3 km chaque jour sur mon vélo pour aller à l’école, maintenant je n’ai plus de siège parce que tu me l’as volé. Il est encore temps de le rapporter. La vie en ville est-elle si risquée que je dois mettre 3 cadenas? Est-ce toi qui a aussi volé mon autre vélo qui était ici même cet étét? Tu as sûrement déjà eu le même âge que moi. Tu aurais eu le cœur brisé toi-aussi. Ce banc était unique, j’étais fier de l’avoir. Si tu regrettes ton geste, tu peux simplement me le rendre. On fait tous des erreurs dans la vie. Je te pardonnerai. »

Plusieurs personnes ont commenté la publication qui a été publiée dans un groupe Facebook de vélos volés. 

« Bravo Léon si j’avais un siège comme le tien je me ferai un plaisir de te le donner. Tellement de sagesse à ton âge les adultes devraient prendre exemple sur toi xxxx »

« Lui y va faire quelque chose de bien dans la vie. LUI y sera pas un lâche de voleur »

« Sérieux, on se débrouille tous ensemble pour lui trouver une selle semblable? »

« Il écrit incroyablement bien pour un gamin de 13 ans. »

« Évidemment il le rapportera pas je trouve ça très triste de voler un jeune enfant! Je te le souhaites mon cher Léon »

« Viens me voir chez cycle La fontaine sur la rue La fontaine je vais t’arranger ça »

Ce dernier message pourrait bien permettre à Léon de trouver une solution à son problème. Une histoire à suivre?

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook