Nouvelles : Un garçon de 11 ans subit de graves lésions au cerveau alors qu'il tente de se suicider.

Un garçon de 11 ans subit de graves lésions au cerveau alors qu'il tente de se suicider.

Ils sont cruels!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Des professeurs de deux écoles primaires de Chicago sont suspectés d'avoir intimidé un étudiant de 11 ans qui avait des besoins spéciaux en le traitant de noms et en l'agressant physiquement. La mère de l'enfant a déposé une poursuite judiciaire contre eux après que son fils ait tenté de s'enlever la vie par pendaison.

C'est en février que le jeune Jamari Dent a tenté de se pendre dans sa chambre après avoir enduré pendant plus d'un an des gestes d'intimidation de la part de ses camarades de classe et de ses professeurs. 

Les médecins ont été en mesure de le sauver, mais malheureusement, le petit Jamari devra vivre pour le reste de ses jours avec des lésions au cerveau.

5 mois après cette tentative de suicide, Jamari est toujours hospitalisé et il a encore besoin d'être sous assistance respiratoire afin de continuer à respirer.

La maman du petit Jamari avait publié en mai dernier une photo où on pouvait voir le jeune garçon étendu sur son lit d'hôpital en train de fixer le vide alors que ses proches l'entouraient.

ABC News rapporte que le petit Jamari a subi de l'intimidation dans deux écoles primaires de Chicago, l'école Medgar Evers ainsi que l'école Carter Woodson.

La poursuite précise aussi les noms des professeurs qui ont fait subir de l'intimidation à Jamari et ceux-ci auraient utilisé des termes comme "stupide", "idiot" et "retardé" à son égard.

Plusieurs des professeurs sont aussi suspectés d'avoir agressé physiquement le jeune garçon en lui faisant mal.

La mère affirme avoir tenté à de nombreuses reprises de convaincre les directions des deux écoles afin que celles-ci fassent cesser le traitement que Jamari subissait, mais en vain.

Le 18 février dernier, le garçon de 11 ans utilisait un drap afin d'essayer de s'enlever la vie.

Plusieurs docteurs ont indiqué à la mère qu'ils craignaient que Jamari doive rester sous assistance respiratoire jusqu'à la fin de ses jours.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie