Nouvelles : Un garçon autiste se fait tabasser pendant que les autres enfants ne font rien et rigolent.

Un garçon autiste se fait tabasser pendant que les autres enfants ne font rien et rigolent.

C'est triste à voir.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,246 4.2k Partages

Un boxeur adolescent a été filmé en train de frapper un jeune garçon autiste pendant que d'autres enfants assistaient à la scène en rigolant.

La victime est un garçon de 14 ans qui se nomme Mackenzie Mealor. Ce dernier a été brutalement agressé à l'extérieur d'une gare de train.

Selon les médias locaux, suite à l'attaque, le garçon s'est retrouvé avec la mâchoire enflée, mais en plus, son corps était entièrement recouvert d'ecchymoses.

La mère de Mackenzie a expliqué que son fils avait été attiré dans un piège.

Ce sont une trentaine d'intimidateurs qui s'étaient donné rendez-vous à la Ellesmere Port Railway Station pour y attendre l'arrivée de Mackenzie afin de s'en prendre à lui pour lui lancer des oeufs.

Suite au terrible incident, le boxeur a été rencontré par la police et les autorités ont finalement jugé que la pire punition à laquelle il pourrait avoir à se livrer serait d'écrire une lettre d'excuses à l'attention de sa victime.

Kim Mealor, la mère de Mackenzie, n'a pas hésité à dénoncer cette décision qu'elle juge ridicule, expliquant que l'agresseur de son fils est libre de faire ce qu'il désire tandis que son garçon doit maintenant composer avec un lourd traumatisme qui cause chez lui beaucoup d'anxiété.

Selon la maman de Mackenzie, le garçon aurait reçu des menaces pendant 3 semaines avant que l'incident troublant ne se produise.

Malheureusement, il était trop tard pour Kim lorsqu'elle a découvert des vidéos montrant l'agression dont son fils avait été victime.

Depuis l'agression, le fils de Kim a de la difficulté à se nourrir et cela perturbe grandement les effets de la médication qu'il doit prendre quotidiennement.

Du côté de la police, une porte-parole a indiqué que les autorités avaient décidé de procéder ainsi étant donné que le boxeur s'était livré lui-même à la police et qu'il avait aussitôt fait part de ses excuses quant à ses agissements à l'égard de Mackenzie. Enfin, la porte-parole a conclu en expliquant que selon les agents qui ont rencontré l'intimidateur, celui-ci avait démontré sa volonté de modifier son comportement à l'avenir.

Souhaitons que ce soit le cas...

Partager sur Facebook
4,246 4.2k Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Courtoisie