Nouvelles : Une femme transgenre dépense plus de 60 000$ afin de se changer en dragon et devenir «trans espèce»

Une femme transgenre dépense plus de 60 000$ afin de se changer en dragon et devenir «trans espèce»

Elle est «la transsexuelle la plus modifiée du monde».

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Richard Hernandez a décidé de changer complètement sa vie en 1997. Alors qu'il travaillait comme vice-président d'une grande banque du Texas, l'homme a appris une nouvelle qui allait bouleverser sa vie. Il était séropositif. 

Il a donc décidé de vivre sa vie comme il l'entendait, sans compromis. 

C'est ainsi que Richard a changé de sexe et est devenu Eva Tiamat Medusa. 

Puis, au fil des transformations, Eva a décidé de devenir une trans mi-humaine mi-dragon, ce qui lui a valu le titre de «la transsexuelle la plus modifiée du monde», d'après The Mirror

Eva a dépensé plus de 60 000 $ depuis pour arriver au résultat souhaité. 

«Il y a des raisons profondes à ma transformation. Avant j’étais vice-président de l’une des plus grandes banques des Etats-Unis et je suis parti quand, parce que je suis devenu séropositif, j’ai eu peur de mourir», confie-t-elle à Paris Match. 

«J’ai décidé à cet instant précis qu’il était temps pour moi de changer de vie. Je voulais ressembler à quelque chose qui n’était plus humain.»

«J’ai huit cornes sur le front, j’ai fait enlevé mes oreilles, j’ai le nez remodelé, la plupart des dents enlevées, la partie blanche de mes yeux tachée; ma langue a été coupée, tout mon visage est tatoué et j’ai eu des scarifications et des marques sur ma poitrine et mon poignet», détaille Eva à Lifestyle.

Abandonnée par ses parents alors qu'elle n'avait que cinq ans, Eva dit qu'elle s'est reconstruite grâce à une famille de serpents. 

«J’ai deux mères: l’une est ma mère biologique d’origine et ma deuxième naissance est grâce à mes parents reptiliens, qui sont les serpents à sonnettes», a-t-elle dit.

«J’espère que mon histoire aidera d’autres personnes – pas seulement ceux qui ont vécu des moments difficiles, mais aussi ceux qui ont perdu espoir», ajoute-t-elle.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: LAOWL
Crédit Photo: Capture d'écran