Nouvelles : Un escape game «Saw» ouvre à Paris et laisse ceux qui l'ont essayé complètement déstabilisés

Un escape game «Saw» ouvre à Paris et laisse ceux qui l'ont essayé complètement déstabilisés

Oseriez-vous l'essayer?

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,762 2.8k Partages

Un tout nouveau escape game vient d'ouvrir dans le XVIIe arrondissement. Il s'agit d'une aventure inspirée du film Saw et interdite aux moins de 15 ans: Saw Game Over. 

« Le tueur au puzzle rôde. Il ne croit plus en l’humanité. Pour lui, certaines personnes doivent être punies. Il kidnappe ses victimes et les torture. Vous-mêmes, vous n’êtes pas là par hasard. Posez-vous les bonnes questions! », dit le maître du jeu dès le départ, d'après Le Parisien. 

Le jeu de LeavinRoom n'est certainement pas pour les coeurs sensibles. 

« Un escape game d’horreur "Saw" ouvre dans le 17ème arrondissement de Paris! Interdit au moins de 15 ans, vous serez plongés dans l’univers gore et inquiétant de la saga. Fortement déconseillé aux claustrophobes et ceux qui ont peur du noir », écrit Gossip Room sur Twitter. 

«Ici, les joueurs sont placés en position de futures victimes du machiavélique tueur au puzzle, John Kramer. Ils ont 60 minutes pour s'échapper et rester en vie, alors que Jigsaw rôde dans les parages», écrit Sortir à Paris.

«Pour participer, il ne faut pas avoir (trop) peur du noir car le jeu démarre les yeux bandés et une partie du jeu se déroule avec moins de lumière. Mais, aussi, il ne faut pas être trop claustrophobe car l'un des joueurs (c'est l'équipe qui décide quel membre) sera dans une position encore moins confortable que les autres.» 

«La salle renferme des énigmes comme l'on peut en trouver généralement dans les escape game mais certaines sont particulièrement bien pensées. Il y a aussi des petites épreuves, un peu comme dans Fort Boyard.» 

Voici une bande annonce de l'escape game pour vous donner une petit idée de ce qui vous attend: 

La série de films Saw met en scène un « tueur avec un cœur » surnommé « Jigsaw » ou le « Tueur au Puzzle » ou encore le « Tueur au Casse-Tête » (Parfois également « Jigsaw ») au Québec. Celui-ci place ses victimes choisies (des personnes qu'il juge ingrates pour la vie qui leur est donnée : des violeurs, des tueurs, des drogués etc.) en leur indiquant la manière de rester en vie. Or, celle-ci n'est possible qu'au prix d'un nécessaire sacrifice impliquant presque toujours une mutilation extrême. Ce personnage singulier élabore ses propres jeux et imagine des tests ayant pour but de faire une introspection personnelle où la personne qui passe l'épreuve découvre la « vérité » et prend pleinement conscience du sens de sa vie.

La série de films est caractérisée par plusieurs éléments : une violence extrême et souvent suggéré par un montage épileptique mais aussi des scènes de tortures très sanglantes à l'aide de pièges et de mécanismes particulièrement meurtriers, des flash-back qui permettent de rapporter des faits antérieurs, du suspense, ou encore la révélation finale.

Partager sur Facebook
2,762 2.8k Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Capture d'écran