Nouvelles : Un enfant de 2 ans harcelé par un autre enfant parce qu’il porte une casquette rose

Un enfant de 2 ans harcelé par un autre enfant parce qu’il porte une casquette rose

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
640 640 Partages

Roxanne Roy s'est tournée vers les médias sociaux pour dénoncer une situation qu'elle jugeait inacceptable. 

«Ce soir, mon fils a été victime de discrimination, à deux ans et demi et je n'exagère en rien», a écrit la mère de Québec sur Facebook.

«Pendant que Logan s'amusait dans les modules au parc, un garçon âgé entre 7 et 9 ans s'est approché de lui. Logan, très sociable, croyait sans doute qu'il s'en venait pour jouer avec lui, mais non.

L'enfant s'est mis à crier des insultes à mon fils. «Tapette», «crisse de fifi», «tu dois sucer des graines toé» (et j'en passe) ont été les termes employés. Je me suis donc levée, abasourdie qu'un enfant de l'âge de mon fils se fasse traiter de la sorte. 

Lorsque je me suis approchée, l'enfant s'est enfuit voir ses copains en riant. Par l'entremise de la situation, je savais déjà quelle dame au parc était sa mère. Je suis donc aller la voir avec mon plus beau sourire forcé (vous comprendrez que j'étais tout, sauf de bonne humeur). J'ai expliqué la situation à la maman et j'ai reçu comme réponse «Si tu veux pas que ton gars se fasse écœurer, habilles-le comme un vrai gars».

Un-vrai-gars? Un coup de pelle dans la face m'aurait fait le même effet.

Nous luttons chaque jour contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle ou à l'identité des genres. Alors pourquoi en 2018 il est encore mal vu qu'un garçon/homme affiche fièrement une couleur genrée féminine? 
J'ai beaucoup de peine pour ces enfants élevés par de tels parents dépourvus d'ouverture d'esprit et de sens moral.

À deux ans et demi, ce n'est pas normal d'être victime de tels propos, personne ne devrait l'être.

Là-dessus, ouvrez donc vos petits esprits fermés, élevez vos enfants sur le sens du monde et si ce n'est pas trop vous demander, aprennez-leurs donc les vrais termes. On dit «homosexuel(le), pas «fifi».»

Les internautes ont été plusieurs à réagir, la majorité supportant le petit garçon de deux ans. 

«Curieusement la "vraie" victime c'est peut-être ce jeune garçon, s'il était né d'une mère intelligente, sensée et humaine il serait sûrement aussi charmant et adorable que votre magnifique garçon. Quelle sera sa vie élevé dans une famille d'esprit étroit? Alors que le vôtre, juste à lui voir la bouille, attirera les bonnes "âmes", l'amour et le bonheur de vivre!» a commenté l'un d'eux. 

Partager sur Facebook
640 640 Partages

Source: facebook.com/roxannee.roy · Crédit Photo: Capture d'écran