Nouvelles : Un écrasement d'avion fait au moins 257 morts en Algérie.

Un écrasement d'avion fait au moins 257 morts en Algérie.

Des morts par centaines.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
351 351 Partages

Une véritable scène d'horreur s'est produite à Boufarik, près d'Alger, où l'écrasement d'un avion militaire algérien de transport pourrait avoir causé la mort d'au moins 257 militaires.

Ce sont l’agence d’Etat APS ainsi que des télévisions algériennes qui ont dévoilé les détails entourant ce tragique écrasement qui s'est produit peu après le décollage près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de km au sud d’Alger.

Les premières informations en provenance d'Alger sont guère encourageantes, car on annonce déjà qu'au moins 257 personnes auraient perdu la vie dans l'accident.

L'avion était un modèle de type Iliouchine IL-76 et selon les informations fournies par son constructeur, celui-ci peut transporter entre 126 et 225 passagers selon les versions.

Selon ce que l'AFP rapporte, tout indique que l'avion aurait volé bien peu de temps, car celui-ci se serait écrasé dans un champ à proximité du lieu de décollage.

Dans les secondes qui ont suivi la tragédie, les secours ont été appelés en urgence et pour une catastrophe de cette envergure, on a donc eu besoin d'avoir recours à des centaines d'ambulances et des dizaines de véhicules de pompiers.

Sur des photos publiées par l'AFP, on peut constater que la zone est envahie par une épaisse fumée noire, mais à travers ce nuage de mort, on peut aussi y distinguer de vives flammes sortant de l'appareil.

Le sombre bilan annonçant que l'accident aurait fait au moins 257 morts a été confirmé par le ministère algérien de la Défense vers 13h, heure française.

On compte donc parmi ces 257 victimes 10 membres de l'équipage ainsi que 247 passagers "dont la plupart sont des personnels de l'Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles" selon ce que rapporte les autorités.

Toujours selon le ministère de la Défense, il semblerait que l'accident n'aurait fait aucun survivant.

De plus, les autorités ont précisé que l'avion devait se rendre à Tindouf, une région de l'ouest du pays frontalière du Maroc et du Sahara occidental.

Selon le parti au pouvoir en Algérie, le Front de libération nationale, il semblerait que 26 membres du Front Polisario se trouvaient à bord de l'appareil.

Rappelons qu'en février 2014, 77 personnes avaient perdu la vie dans l'écrasement d'un Hercules C-130. L'avion survolait le mont Fortas, près d'Oum El Bouaghi (500 km à l'est d'Alger) lorsqu'il s'était tragiquement écrasé.

L'enquête avait révélé que l'accident avait été causé par de mauvaises conditions météorologiques et on ne comptait qu'un seul survivant parmi les passagers. 

Voici des images diffusées par 20 Minutes: 

Partager sur Facebook
351 351 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Courtoisie