Nouvelles : Un dentiste pédophile de 61 ans échappe à la prison grâce à sa réputation
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un dentiste pédophile de 61 ans échappe à la prison grâce à sa réputation

«Très bien - juste 14 ans. Je serai heureux de t'enseigner une chose ou deux. XXXX»

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,059 1.1k Partages

Richard Hayes-Hall, un dentiste anglais de 61 ans, a tenté de rencontrer un garçon de 14 ans, mais il a été arrêté par la police juste à temps. 

Le professionnel devait rencontrer le garçon et il avait plusieurs jouets sexuels dans sa voiture, en plus de condoms et de cordes. 

Richard avait écrit «Très bien - juste 14 ans. Je serai heureux de t'enseigner une chose ou deux. XXXX» à l'adolescent juste avant de partir pour aller le rejoindre. 

Les policiers ont pu l'arrêter le 14 mars lors d'une opération. 

«Entre janvier et mars, vous étiez en communication constante avec ce que vous croyiez être un garçon innocent de 14 ans, prêt à le rencontrer, l'entretenant pour ce but et, à la fin, vous avez tout arrangé pour le rencontrer en vous équipant pour ce moment», a détaillé le juge Robert Juckes, en cour. 

«Le public voit ces offenses avec un haut degré d'horreur qui est compréhensible.»

Le garçon était très nerveux d'après le procureur Michael Conry. 

Même si Richard avait décrit les activités sexuelles qu'il voulait faire à l'adolescent, il lui a dit que c'était le gamin lui-même qui déciderait de la suite des choses. 

Les deux ont planifié avoir des relations sexuelles dans la chambre à coucher du garçon, profitant d'une sortie de la mère. 

«Tu vas être nerveux, c'est normal. C'est ta première fois, mais ne t'en fais pas. Tout ira bien. Je ne te ferai pas mal. Ne t'inquiète pas, tu n'attraperas rien», avait dit Richard pour se faire rassurant. 

Richard avait déclaré aux enquêteurs qu'il était bisexuel et qu'il utilisait les applications comme Grindr pour rencontrer des hommes de 16 à 25 ans. Quand il a eu l'occasion de rencontrer l'adolescent, il a d'abord hésité parce qu'il savait que c'était mal. 

L'avocat de Richard, Mark Sheward, a expliqué que son client était un homme bien et qu'il n'avait pas de dossier criminel. Il a ajouté que Richard luttait depuis quelques années avec sa sexualité confuse alors qu'il était marié à une femme. Mark a ajouté que Richard était un professionnel à la réputation enviable dans son domaine. Il a ensuite expliqué que Richard a consulté des sites pornographiques qui l'ont «désensibilisé» même s'il savait que ce qu'il faisait était mal. 

«Il ne savait plus comment s'arrêter», a déclaré l'avocat en parlant de son client. «Son arrestation a été comme un soulagement pour lui.»

Évalué comme étant de «risque moyen», Richard devra participer à un programme pour délinquants sexuels appelé Horizon pendant deux ans et effectuer 20 journées d'activités de réadaptation. Il sera aussi inscrit au registre des délinquants sexuels pendant 10 mois, mais il n'aura pas à passer une seule journée incarcéré. 

Partager sur Facebook
1,059 1.1k Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran