Nouvelles : Un couple de Québécois séquestre un autre couple pendant des années dans leur sous-sol

Un couple de Québécois séquestre un autre couple pendant des années dans leur sous-sol

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
869 869 Partages

Un couple de personnes âgées, dans la soixantaine, ont été séquestrés dans la résidence d'un autre couple, en Mauricie, pendant quatre ans, ont révélé plusieurs grands médias québécois, vendredi. 

Le couple était enfermé là depuis septembre 2014 par Guy Boileau, un homme de 55 ans, et sa compagne de 54 ans, Marie-Jeanne Côté.

Guy Boileau et Marie-Jeanne Côté surveillaient les déplacements du couple âgé, qui n'avait aucun lien de parenté et ils avaient même des verrous de l'extérieur pour s'assurer que leurs victimes ne s'échappent pas, même si elles étaient parfois autorisées à sortir de la maison située sur la rue des Pics-Bois, dans le secteur de Pointe-du-Lac à Trois-Rivières. 

Marie-Jeanne Côté et Guy Boileau avaient aussi le plein contrôle des comptes bancaires de leurs victimes. 

« Par le biais du service de prévention des incendies, nous avons reçu l’information qu’il y avait des gens qui demeuraient dans le sous-sol d’une résidence et qu’il y avait des verrous de l’extérieur. Nous avons fait des vérifications et avons constaté qu’il y avait des gens qui n’étaient pas libres de leurs mouvements », a expliqué le porte-parole de la police de Trois-Rivières, Luc Mongrain, à TVA Nouvelles. 

« Ces personnes n’étaient pas séquestrées 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Elles pouvaient sortir faire des courses à certains moments de la semaine et revenir à la maison. Par la suite, ils pouvaient être enfermés pour des périodes de deux à trois jours consécutifs », a ajouté Luc Mongrain, à Radio-Canada. 

« Ce qu'il faut comprendre, c'est que comme dans les cas de violence conjugale, ces gens-là étaient vraiment contrôlés de façon physique et psychologique. »

Guy Boileau et Marie-Jeanne Côté ont été arrêtés jeudi. Leur première comparution était prévue vendredi dans la journée au palais de justice de Trois-Rivières. Guy Boileau est arrivé au palais de justice avec des béquilles alors que Marie-Jeanne Côté se cachait le visage de ses mains. 

La femme avait quitté le domicile en août 2017 pour recevoir des soins de santé alors l'homme du couple était le seul enfermé pendant plusieurs mois, jusqu'en juin de cette année. 

« Il semblerait que Monsieur était très ému et très soulagé d’apprendre que ses deux bourreaux avaient finalement été arrêtés », a souligné Luc Mongrain. 

Guy Boileau et Marie-Jeanne Côté sont accusés de séquestration, extorsion, voies de fait et menaces. 

Comme il s'agit d'une histoire en développement, nous mettrons ce texte à jour dès que plus d'informations seront disponibles.

C'est vraiment fâchant de voir que des personnes ont pu profiter de la sorte d'un couple de personnes âgées qui ne demandaient qu'à vivre dans des conditions convenables et en conservant leur dignité. Des profiteurs ont réussi à abuser d'eux sans se sentir mal de ce qu'ils faisaient à ce couple qui pensait que le pire de leur vie était derrière eux. C'est enrageant de constater que cela a duré pendant plusieurs années, sans que les voisins fassent quoi que ce soit. 

Heureusement, les victimes sont enfin sorties de cet enfer. Espérons que le couple pourra vivre dans des conditions décentes maintenant. 

Partager sur Facebook
869 869 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran