Nouvelles : Un couple de conspirationnistes niaise solidement une employée d'un Super C

Un couple de conspirationnistes niaise solidement une employée d'un Super C

Pauvre employée.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les conspirationnistes continuent de se croire au-dessus des gens qui respectent les mesures sanitaires et n'hésitent d'ailleurs pas à intimider ou à se moquer du reste de la population. Xavier Camus a partagé une vidéo montrant un couple de complotistes rire aux dépens d'une employée d'épicerie. 

« Une des pires vidéos d'épicerie : un couple de conspis insultent une commis et lui rient à la face », a-t-il simplement titré en partageant la vidéo, dimanche. 

Les deux protagonistes discutaient dans l'allée d'un Super C avec leur masque sous le nez. Or, pour bien être en mesure de prévenir la propagation de la COVID-19, il est recommandé de porter le masque en couvrant bien son nez et sa bouche. 

On entend le couple sommer l'employée de maintenir une distanciation sociale de deux mètres. 

« Elle nous dit qu'on ne porte pas notre masque comme il faut, mais elle n'arrête pas de nous coller, es** de conne », dit l'homme de la vidéo en filmant l'employée qui les suit et qui téléphone aux autorités en mentionnant que des clients refusent à la fois de porter leur masque et de quitter les lieux.

« Elle conte des menteries, c'est une es** de menteuse », prétend l'homme, qui a également comparé l'employée à une dinde pour l'insulter. « Elle parle comme une poule, es** », ajoute-t-il. 

Tache, conne, l'homme de la vidéo continue d'insulter l'employée, qui le suit sans broncher. 

Une fois la commande payée, la femme de l'auteur de la vidéo nargue l'employée en baissant son masque sous son nez. 

Sur Facebook, la femme conspirationniste de la vidéo se décrit comme étant « une humaine interstellaire ». L'homme partage quant à lui sur sa page de nombreuses publications anti-vaccin et contre les mesures sanitaires. 

 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook