Nouvelles : Un client reste enfermé dans un IGA pour la nuit.

Un client reste enfermé dans un IGA pour la nuit.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
667 667 Partages

Un homme de Sutton est passé à un cheveu de rester enfermé pour la nuit dans le IGA de la rue Principale.

L'homme nommé Jean-Bruno Gagnon s'était présenté mardi soir dans l'épicerie alors que celle-ci allait fermer ses portes dans 15 minutes.

Comme l'a expliqué Gagnon au journal La Voix de l'Est, ce dernier était convaincu qu'il avait encore bien du temps devant lui: "Je croyais que le IGA fermait entre 21 h 30 et 22 heures. Normalement, quand l’épicerie ferme, il y a toujours quelques clients à la dernière minute. Je pensais donc avoir le temps de faire mes commissions."

Toutefois, au moment d'arriver à la caisse, l'homme trouve très curieux que personne ne vienne à sa rencontre. Puis, après avoir attendu de longues minutes, remarque un détail important: "C’est à ce moment-là que je remarque que le tiroir-caisse est vide. J’en ai déduit que la caissière était partie compter son argent."

Gagnon fait ensuite le tour de l'épicerie pour enfin réaliser qu'il est seul à l'intérieur du commerce.

À cet effet, le directeur de l’épicerie, Stéphane Lusignant, explique qu'il s'agit là d'une situation qui ne se produit pratiquement jamais: "Tous les soirs, nos employés font le tour pour avertir les clients de la fermeture. Il y a aussi des lumières qui s’éteignent quand on ferme, mais il ne semble pas les avoir vues."

En fait, Gagnon l'avait remarqué, mais il était déjà trop tard: "Quand je me suis mis à la recherche de quelqu’un, j’ai remarqué que des lumières se sont éteintes. Et c’est là que je me suis mis à douter."

Gagnon a tout d'abord tenté de conserver certains de ses articles dans le but d'aller les chercher le lendemain pour ensuite aller replacer les aliments congelés à leur place, puis il réalise qu'il lui est tout simplement impossible de quitter le commerce.

C'est alors qu'il se décide à communiquer avec le 911 pour obtenir de l'aide.

45 minutes après avoir réalisé qu'il était piégé dans l'épicerie, Gagnon est enfin libéré grâce au fils du propriétaire qui est venu à sa rescousse.

Maintenant, vous vous demandez certainement si Gagnon en a profité pour manger, mais l'homme explique que l'idée ne lui était même pas passée par la tête: "Le pire, c’est que rendu chez moi, j’avais faim. J’étais allé au IGA pour m’acheter des céréales à manger en fin de soirée et je n’en avais pas plus en rentrant chez moi !"

Gagnon n'en veut aucunement aux employés du IGA et pour sa part, le propriétaire conclut avec humour en déclarant: "Je lui ai dit qu’il aura une bonne histoire à raconter, qu’il pourra se vanter d’être le premier et seul client ayant été enfermé dans notre magasin !"

Partager sur Facebook
667 667 Partages

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: iStock