Nouvelles : Un chaton survit après avoir passé 15 minutes dans un four à 200 degrés
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un chaton survit après avoir passé 15 minutes dans un four à 200 degrés

Il a également été utilise comme ballon de foot..

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,132 1.1k Partages

Au cours des dernières années, la loi est devenue de plus en plus sévère à l'égard des gens qui torturaient les animaux domestiques. C'est une très bonne chose, car nos petits animaux de compagnie sont des êtres vivants souvent sans défense qui ne demandent qu'à avoir un peu d'amour. 

Malheureusement, même si le fait de torturer des animaux de compagnie peut entraîner bien des ennuis avec la justice, on retrouve malheureusement encore trop de gens qui continuent à faire subir des choses inimaginables à ces toutes petites créatures.

À titre d'exemple, voilà qu'à Courtrai, en Belgique, un petit chaton âgé de seulement 10 mois a survécu à l'inimaginable. C'est dans la nuit de mercredi à jeudi dernier que la pauvre petite bête a été placée dans un four pendant une durée d'une quinzaine de minutes.

L'animal aurait été libéré de cette situation infernale lorsqu'un des convives de la soirée aurait entendu les miaulements à l'aide du chaton. Selon le site internet Nieuwsblad, le four était à une température de 200 degrés et l'animal serait demeuré au moins quinze minutes à l'intérieur de l'appareil.

Ce n'était pas la première fois que chaton subissait des traitements inimaginables de la part de son propriétaire, car toujours selon Nieuwsblad, l'animal aurait même déjà servi de ballon de foot.

Maintenant, on ignore dans quelles circonstances l'animal a été libéré, mais il semblerait que le chaton aurait passé deux jours dans une cabine de douche avant d'être enfin amené chez un vétérinaire.

Selon ce qu'a indiqué le vétérinaire qui a soigné l'animal, celui-ci était dans un état lamentable. En plus de souffrir de graves brûlures aux pattes, le chaton souffrait d'hémorragies internes.

Évidemment, l'animal a eu besoins de nombreux soins afin de surmonter de si mauvais traitements et les frais de vétérinaire associés à son sauvetage se sont annoncés plutôt imposants. Le bon samaritain qui était venu à la rescousse du chaton devait donc payer une facture de 500 euros et c'est pourquoi il a décidé de créer une petite campagne de sociofinancement.

Toutefois, la cueillette de fonds a rencontré un succès inattendu et voilà qu'en quelques jours seulement, 11 000 euros ont été amassés!

La bonne nouvelle, c'est que selon le vétérinaire qui traite l'animal, le chaton a d'excellentes chances de survivre.

Quant à l'ancien propriétaire du chat, la police a révélé que celui-ci avait fait l'objet de deux plaintes.

Une enquête criminelle a donc été ouverte et l'homme pourrait avoir à répondre à de très graves accusations criminelles.

Partager sur Facebook
1,132 1.1k Partages

Source: 20 Minutes
Crédit Photo: Courtoisie Pixabay