Nouvelles : Un chasseur ayant abattu un cerf sur une propriété privée menacé de mort plus de 150 fois

Un chasseur ayant abattu un cerf sur une propriété privée menacé de mort plus de 150 fois

L'homme était rentré chez des gens pour abattre un cerf

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,602 7.6k Partages

L'histoire d'un cerf abattu sur une propriété privée dans l'Oise continue de faire beaucoup de bruit.

Le maitre de l'équipage Alain Drach de chasse à courre responsable de l'abattage de l'animal s'est retrouvé au coeur de la polémique. 

Un internaute a diffusé ses coordonnés sur internet et l'homme a été menacé de mort plus de 150 fois depuis. 

"Un internaute a mis mes coordonnées sur une affiche noire, avec ma tête dessus et le mot 'assassinat' et c'est parti en vrille. J'ai reçu 500 messages sur Messenger, 50 SMS, 150 mails... J'ai déposé une lettre recommandée pour exiger que soient retirés les propos diffamatoires tenus à mon encontre" a expliqué Alain Drach au journal Courrier Picard.

En réalité, les coordonnés du chasseur n'ont pas été communiquées par n'importe qui. C'est Rémi Gaillard, humoriste mondialement connu sur internet et défenseur de la cause animale, qui a fait fuiter ces informations sur Alain Drach.

Alain Drach envisage de porter plainte: "On peut ne pas aimer la chasse, ne pas la connaître... mais on ne peut pas dire des choses fausses et encore moins proférer des menaces de mort. Là, ça dégénère" déclare-t-il.  

L'abattage d'un cerf sur une propriété privée avait créé une vive polémique il y a quelques jours. 

La page de Facebook d'Anymal, association de défenses des animaux a publié des photos de la scène. La publication a provoqué beaucoup de réactions et avait été partagé plus de 39 000 fois. 

Alain Drach se défend en expliquant que les propriétaires avaient donné leur accord pour que les chasseurs pénètrent chez eux.

"On l'a claqué sur les fesses. Quitte à se faire charger. L'animal était de plus en plus agressif. Un cerf aux abois –il l'était– est dangereux. Certains peuvent y voir le père de Bambi et pensaient qu'il serait parti tout seul, gentiment. Mais savez-vous que les andouillers de massacre –on nomme ainsi la première ramification du bois– sont des poignards de 25 à 30 cm de long? J'ai été envoyé trois à quatre fois à l'hôpital. On pourra dire que je l'ai bien cherché. Je ne le reproche pas aux cerfs. C'est un fait" explique-t-il au journal. 

Alain Drach avait déjà été concerné par un fait similaire par le passé. En 2015, un cerf poursuivi par son équipage avait percuté une voiture, manquant de provoquer un accident grave.

À l'époque, un constat avait été rempli à l'amiable pour régler l'affaire.

Partager sur Facebook
7,602 7.6k Partages

Source: Huffington Post · Crédit Photo: Twitter