Nouvelles : Un bébé né avec les deux jambes soudées meurt tragiquement 15 minutes après sa naissance.

Un bébé né avec les deux jambes soudées meurt tragiquement 15 minutes après sa naissance.

Personne n'avait vu un cas aussi extrême.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,031 1.0k Partages

Une mère se dit dévastée par le décès de son bébé 15 minutes seulement après sa naissance. Comme l'enfant était né avec les deux jambes soudées l'une à l'autre, celui-ci avait été surnommé affectueusement le "bébé sirène".

Étant donné que les jambes du bébé étaient complètement fusionnées ensemble, on ignore encore de quel sexe il était. Le bébé n'a pas eu le temps d'avoir un nom. 

On explique son état par le fait qu'il était atteint du syndrome de sirenomalia, que les médecins surnomment le syndrome de la sirène. Les chercheurs ne savent toujours pas ce qui peut causer ce syndrome.

La mère de 25 ans nommée Disksha Kamble a donné naissance à son enfant à Maharashtra, dans l'ouest de l'Inde.

Kamble n'avait subi qu'une seule échographie au cours de sa grossesse de 8 mois et ce n'est qu'à la naissance de son enfant qu'elle a découvert dans quel état il se trouvait.

Quant au père de l'enfant, un homme de 32 ans nommé Nanoba Kamble, celui-ci affirme être lui-aussi très affecté par cette mort soudaine: "Ma femme et moi sommes anéantis par la perte de cet enfant. Nous n'avions jamais vu un ou eu connaissance d'un bébé comme celui-ci."

Ce rare syndrome ne se produit que lors d'une grossesse sur 60 000 à 100 000.

C'est lundi matin que Kamble s'est rendue à l'hôpital après avoir ressenti de vives douleurs à l'abdomen. 

Le couple avait perdu un bébé trois ans auparavant, mais depuis, il avait eu une petite fille bien en santé.

La mère avait fait son entrée à l'hôpital à 7h du matin et à 9h, l'enfant était déjà né.

Le docteur Sanjay Bansode n'a pas caché que l'apparence du bébé a laissé tout le personnel médical sous le choc.

Aucun des spécialistes n'avait jamais vu un cas aussi extrême.

En plus de ses jambes qui avaient fusionné, l'enfant n'avait aucun organe génital et ses poumons et ses reins présentaient des malformations.

C'est d'ailleurs ce qui explique pourquoi l'enfant n'a pas pu survivre au-delà de 15 minutes.

Selon le père de l'enfant, celui-ci a raconté aux médias locaux que lui et son épouse avaient beaucoup de difficulté à joindre les deux bouts. Cela explique donc pourquoi la mère n'a pu subir qu'une seule échographie.

Au moment de cette unique échographie, les médecins avaient cru déceler une légère anormalité dans le développement de l'enfant, mais rien ne pouvait encore laisser croire que l'enfant naîtrait avec un handicap aussi important.

Le père conclut de façon bouleversante en avouant qu'il n'aurait jamais cru que son enfant naîtrait avec l'apparence d'un poisson.

Partager sur Facebook
1,031 1.0k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie