Nouvelles : Un bateau fantôme refait mystérieusement irruption dix ans après sa disparition
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un bateau fantôme refait mystérieusement irruption dix ans après sa disparition

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,508 1.5k Partages

Un bateau cargo fantôme qui avait été aperçu pour la toute dernière fois en 2009 au large de Taïwan est mystérieusement réapparu après près de dix ans en mer d’Andaman.

C'est donc cette semaine que le gigantesque cargo baptisé « Sam Rataulangi PB 1600 » a refait son apparition. Après toutes ces années où on ignorait ce qu'il en était advenu, le bateau affichait toujours son nom en grosses lettres.

Pour ajouter au côté mystérieux de l'histoire, la police birmane a expliqué vendredi que le bateau était "coincé sur un banc de sable" et qu'il "n’y avait ni équipage ni marchandises à bord".

Le "Sam Rataulangi PB 1600" est un cargo indonésien qui a été construit en 2001. Selon le site Marine Traffic, le bateau avait été localisé pour la toute dernière fois en 2009 au large de Taïwan. Marine Traffic est un site qui recense les mouvements de navires à travers le monde.

Malgré tout l'aura de mystère autour de cette réapparition inattendue, il existe une théorie qui pourrait expliquer ce qui a pu se produire. 

Comme le cargo était en route vers le Bangladesh au moment de sa disparition, celui-ci aurait pu être détourné vers des sites illégaux de démantèlement de vieux navires. Les individus qui prennent part à de telles activités se spécialisent notamment dans la récupération de métaux.

Il faut savoir que le "Sam Rataulangi PB 1600" n'est pas du tout le premier cargo à disparaître.

Rappelons qu'en 2015, le cargo El Faro, qui disposait d'un équipage de 33 personnes (28 Américains et cinqs Polonais), était disparu alors qu'il se trouvait au large des Bahamas. L'équipage du cargo était parvenu à indiqué qu'il ne disposait plus de propulsion et qu'il éprouvait des problèmes avec une voie d'eau.

À la différence du "Sam Rataulangi PB 1600", le bateau avait finalement été retrouvée après quelques jours, or seulement des débris de l'épave avaient été repérés.

Aucun membre de survivant de l'équipage n'avait été retrouvé, sauf un corps qui était resté accroché à un des nombreux gilets de sauvetage qui flottaient dans la zone à proximité de l'endroit où le bateau avait été englouti par l'eau.

Par la suite, les sauveteurs étaient aussi parvenus à retrouver une des deux chaloupes qui devaient servir au sauvetage de l'équipage. La chaloupe en question était vide.

Souhaitons donc aux proches et aux familles des membres de l'équipage du "Sam Rataulangi PB 1600" que cette découverte mettra au moins un baume sur leurs plaies. Ils sauront maintenant que le cargo sur lequel ils se trouvaient n'est pas disparu à jamais. 

Partager sur Facebook
1,508 1.5k Partages

Source: 20 Minutes
Crédit Photo: Courtoisie