Nouvelles : Un balcon s'effondre en Gironde, plusieurs blessés graves

Un balcon s'effondre en Gironde, plusieurs blessés graves

Une enquête a été ouverte.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
467 467 Partages

Une dizaine de personnes se sont rassemblées sur un balcon, samedi soir, pour admirer le feu d'artifice du 14 juillet. 

Les personnes étaient âgées entre 20 ans et 82 ans. 

Elles se sont regroupées sur un balon situé à environ 4 mètres du sol. 

Mais le balcon de la maison de location à Soulac-sur-mer, en Gironde, a cédé et il s'est effondré. 

Sept personnes ont été blessées et ont dû être hospitalisées. 

L'une d'elles est une femme de 48 ans qui a été transportée par hélicoptère au CHU de Bordeaux «dans un état très grave».

Trois autres personnes ont été gravement blessées: un homme de 49 ans ainsi qu'un homme et une femme de 20 ans. 

Les trois autres ont été blessées dans la chute, mais elles n'avaient pas de blessures graves. Il s'agit de trois femmes de 48 ans, 73 ans et 82 ans.

Les sept personnes blessées seraient des touristes français d'après France Bleu. 

À l'arrivée des pompiers, vers 23h10, un deuxième balcon menaçait de s'effondrer. Plus de 40 pompiers ont travaillé pendant deux heures afin de sécuriser les lieux et démonter le balcon qui était lui aussi en train de tomber. 

Une enquête a été ouverte afin d'éclaircir les raisons pour lesquelles cet incident est survenu. 

Plusieurs ratés

Un peu plus tôt samedi, lors des célébrations du 14 juillet sur les Champs-Elysées, deux motards de la gendarmerie nationale se sont percutés légèrement. Ils sont entrés à collision à basse vitesse, sans se blesser. 

Après ce léger accrochage, les deux motards ont redressé leurs véhicules et son repartis... presque comme si rien ne s'était passé. Le président Emmanuel Macron leur a adressé un sourire désolé. 

«Je ne sais pas si c'est lié aux nids de poule...», a lâché le commentateur. 

Voyez les images filmées par BFM TV et rapidement devenues virales. 

Une autre anicroche est survenue samedi. L'un des neuf Alphajet de la Patrouille de France a lâché un fumigène rouge plutôt qu'un bleu comme prévu.

La traînée bleu-blanc-rouge à l'allure du drapeau français a donc été perturbée par cette erreur. 

Le petit détail n'a pas échappé aux téléspectateurs lors du défilé! Une rumeur a circulé sur les médias sociaux pour expliquer cette couleur. Certains ont cru que la touche supplémentaire de rouge visait à offrir un hommage au sang versé des morts et des blessés dans l'histoire de la France. Mais non. Ce n'était qu'une toute petite et bête erreur. 

Les neuf Alphajet de la prestigieuse Patrouille de France avaient par contre trois blessés de guerre issus des Forces spéciales à leur bord, samedi.

Partager sur Facebook
467 467 Partages

Source: LCI
Crédit Photo: Capture d'écran