Nouvelles : Un autre gym à l'origine d'une éclosion de COVID-19

Un autre gym à l'origine d'une éclosion de COVID-19

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un gymnase de la ville d'Aurora, située en banlieue de Toronto, n'est pas épargné par la COVID-19, et a connu une éclosion de la maladie, rapporte TVA Nouvelles. 

C'est vendredi que la santé publique de la région de York a annoncé dans un communiqué avoir recensé au moins six cas positifs en lien avec un cours de groupe donné au Aurora Fit Body Boot Camp et ce, même si l'établissement respectait les consignes sanitaires en vigueur. 

Ainsi, les participants ne partageaient pas le même équipement et étaient distanciés les uns des autres durant les entraînements. Les huit participants se désinfectaient également régulièrement les mains. 

La santé publique ajoute que, comme le port du masque n'est pas obligatoire durant les séances d'entraînement, la plupart des participants n'en portaient pas durant la séance. Aucune des personnes malades n'est décédée.

En Ontario, les régions qui ne sont pas en alerte maximale permettent toujours aux centres d'entraînement de garder leurs portes ouvertes. 

Rappelons que la province avait également connu une autre éclosion dans un gymnase au mois d'octobre, où 47 personnes avaient été contaminées au nouveau coronavirus durant une séance de vélo stationnaire à Hamilton. Ce centre d'entraînement avait également appliqué les consignes sanitaires à la lettre. 

Crédit photo: Adobe Stock

Un total de 36 personnes ont reçu un résultat positif au test de dépistage après avoir pris part à des sessions de groupe de vélo stationnaire dans un centre de conditionnement physique de la chaîne SPINCO au début du mois d'octobre, d'après les informations d'un porte-parole de la municipalité au réseau CP24, reprises par TVA Nouvelles. 

À ce nombre se sont ajoutés également deux employés du gymnase, de même que neuf autres cas qui auraient été contaminés par un client passé par le studio d'entraînement. 

Cette éclosion fait en sorte qu'une centaine de personnes ont reçu l'ordre de rester en isolement, d'après la Ville d'Hamilton. 

« Étant donné que les gymnases sont des sites à plus haut risque de transmission en raison de l'activité [dans l’air], des espaces clos et d'autres caractéristiques, nous ne savons peut-être pas exactement comment le virus s'est propagé », a expliqué la porte-parole de la Ville, Jacqueline Durlov au sujet des potentielles sources de contamination. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock