Nouvelles : Un aide-soignant pour personnes âgées viole une femme de 83 ans dans sa propre maison

Un aide-soignant pour personnes âgées viole une femme de 83 ans dans sa propre maison

Une véritable honte.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Quelle horreur! C'est exactement ce qu'on s'est dit en apprenant cette terrible histoire qui nous vient d'Australie où un homme a violé une femme de 83 ans dans sa maison après avoir mis hors d'état de nuire son mari.

C'est le Daily Mail qui rapporte l'histoire de Simon Prodanovich, un aide-soignant pour personnes âgées qui a complètement perdu les pédales. En effet, l'homme de 59 ans a violé une femme de 83 ans dans sa maison du sud-est de la ville de Melbourne en Australie. Il est même allé jusqu'à mettre son mari sur une chaise roulante pour le sortir de la chambre. Ce dernier était dans l'incapacité de se défendre parce qu'il est handicapé. Un événement complètement hallucinant qui fait froid dans le dos surtout quand on sait que cela faisait un an à peine qu'il exerçait ce métier.

Comment une chose pareille a pu arriver ? Le Daily Mail explique que Simon Prodanovich devait justement aider le mari de cette femme, mais il en a profité à la place pour traumatiser ce couple ensemble depuis plus de 60 ans. Le média britannique explique qu'il a transporté le mari dans le salon pendant qu'il était seul avec sa femme dans sa chambre. Il a ensuite prétexté qu'elle avait besoin de médicaments pour ses jambes. Cependant, il lui a précisé qu'un massage pourrait les remplacer, ce qu'elle a accepté. Un massage qui a complètement dérapé puisqu'il lui a léché les doigts de pieds avant de la violer alors qu'elle le suppliait d'arrêter.

Une fois qu'il a quitté la maison, le couple a appelé les forces de l'ordre afin de porter plainte, raconte le Daily Mail. Les autorités ont mis rapidement la main sur lui, mais il a décidé de nier tous les faits qui lui étaient reprochés. Il a inventé toute une histoire pour faire croire qu'il n'avait rien fait. Cependant, la vérité va le rattraper lorsque des tests ADN ont été effectués sur le corps de la femme de 83 ans. En effet, l'ADN de Simon Prodanovich y a été retrouvé sur les blessures de sa victime.

Par la suite, il n'a pas eu d'autres choix que de reconnaître les faits et de plaider coupable, relate le Daily Mail. Il a été placé en détention dans l'attente de son procès qui aura lieu ce jeudi. Le média britannique indique qu'il risque jusqu'à 25 ans de prison. Il s'agit d'une affaire à suivre.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Courtoisie