Nouvelles : Un accident de la route impliquant des anguilles cause un embouteillage monstre

Un accident de la route impliquant des anguilles cause un embouteillage monstre

Un étrange incident que l'on ne voit pas tous les jours!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
284 284 Partages

Des animaux aquatiques anguilliformes (myxines) ont causé tout un embouteillage la semaine dernière. 

Un camion avec 13 contenants de myxines a été impliqué dans un accident dans une zone en construction. 

Résultat? Plus de 7 500 livres de ces animaux aquatiques anguilliformes ont été déversés sur l'autoroute 101 dans l'Oregon, aux États-Unis. 

L'accident s'est produit quand le chauffeur du camion a freiné brusquement en voyant la zone de construction. L'un des contenants a frappé une voiture qui roulait en sens inverse, causant un carambolage impliquant au moins quatre voitures. 

Heureusement, tout le monde a survécu et un seul conducteur a subi des blessures mineures. 

L'accident est survenu vers midi, mais il a fallu plus de 3h30 pour nettoyer la route. 

Sur les photos et les vidéos, on peut voir une substance visqueuse qui s'explique par le mécanisme de défense des myxines lorsqu'elles sont stressées ou qu'elles se sentent en danger.

«Le corps de la myxine possède 150 pores donnant accès à des glandes visqueuses. Lorsqu'elle est mordue par un prédateur, les glandes de la partie du corps exposée à la morsure expulsent environ 5 grammes de fibres sèches de mucine qui s'hydratent instantanément en un mucus et des fils fibreux riches en filament intermédiaire (IF). Ce matériau gonfle (« explose ») plus vite qu'aucune substance connue pour former jusqu'à environ 20 litres d'une substance visqueuse et très solide, qui obstrue la bouche et les ouïes de son prédateur», peut-on lire sur Wikipédia.

Ce sont les pompiers qui ont dû intervenir avec leur boyau d'arrosage pour retirer les myxines et la substance visqueuse. 

Un étrange incident que l'on ne voit pas tous les jours! 

Les myxines devaient être transportées en Corée où elles sont considérées comme étant un plat recherché. 

Comme les pieuvres, les myxines peuvent compresser leurs corps et se faufiler dans des orifices très petits (une fente deux fois moins large que le diamètre maximum de leur corps) en introduisant d'abord leur tête puis en remuant leurs corps jusqu'à pouvoir former une boucle avec la partie déjà introduite par l'ouverture. Elles peuvent ensuite s'appuyer sur cette boucle (effet levier) pour tirer le reste de leur corps à l'intérieur. On peut observer un gonflement spectaculaire de la partie postérieure de l'animal quand il procède ainsi, mais le fluide finit par se répartir dans la cavité interne de l'animal, qui reprend sa forme normale. On pense que d'autres animaux capables de se comprimer pour passer dans un espace de diamètre bien plus petit que le leur (poulpes ou rongeurs) utilisent des mécanismes proches et en particulier une peau lâche et élastique.

Partager sur Facebook
284 284 Partages

Source: CNN · Crédit Photo: Capture d'écran