Nouvelles : Un 2e rappeur québécois assassiné à Montréal en moins d'une semaine

Un 2e rappeur québécois assassiné à Montréal en moins d'une semaine

Il a été abattu alors qu'il roulait à vélo dans Villeray

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un deuxième rappeur a été abattu à Montréal en moins d'une semaine, dimanche soir. Il s'agit de la quatrième victime de meurtre dans la métropole ce mois-ci seulement, rapporte TVA Nouvelles. 

Duckerns Pierre Clermont, alias Jeune Loup, a été abattu alors qu'il roulait à vélo dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Le drame est survenu vers 21 h 45. Les policiers l'ont retrouvé au coin du boulevard Crémazie Est et de la rue Cartier. 

« J’ai entendu BOUM, BOUM, mais je n’ai rien vu. Je n’ai jamais vu chose pareille [en plus de 50 ans ici] », a fait savoir un voisin Victor Verni, à TVA Nouvelles. 

La mort de ce jeune homme de 22 ans serait liée à la bataille entre les gangs de rue. 

Jeune Loup avait attiré l'oeil du public avec sa pièce Back sur le BS en 2019. 

Sa chanson Sensuelle avait quant à elle été connue jusqu'en France. 

Il avait déjà fait l'objet d'allégations de sollicitation envers des mineures et de violence sexuelle et conjugale envers une ancienne conjointe. 

Il possédait des dossiers en cours concernant des voies de fait, des menaces de mort et des agressions armées dans un contexte de violence conjugale. 

 « Oui, il avait ses petites affaires avec la police, mais ce n’était pas quelqu’un de gangs de rue », a fait savoir à TVA Nouvelles sa copine, Alayda Palacios. 

« À ce que je sache, il n’avait pas de conflits. Il était en route pour venir me voir », poursuit-elle.

De son côté, La Presse rapporte que le rappeur serait lié à un gang de rue émergent des Bleus du quartier Villeray. 

Une enquête est en cours pour élucider les circonstances de sa mort. Aucune personne n'a encore été arrêtée en lien avec cette affaire. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran