Nouvelles : Trump pose tout sourire à côté d’un bébé devenu orphelin après la fusillade d'El Paso

Trump pose tout sourire à côté d’un bébé devenu orphelin après la fusillade d'El Paso

Une véritable honte.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que Donald Trump n'était pas le bienvenu à El Paso, le président des États-Unis s'est illustré en posant tout sourire avec un bébé devenu orphelin après la fusillade qui a eu lieu le weekend dernier et qui a fait 22 morts.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va faire grincer des dents un grand nombre d'entre vous. En effet, alors que de nombreux habitants d'El Paso étaient contre la venue de Donald Trump dans leur ville après la fusillade de la semaine passée, le 45e président des États-Unis vient de leur donner raison parce que ce dernier a décidé de poser tout sourire, le pouce en l'air, avec un bébé devenu orphelin après la fusillade. Une situation qui ne se prêtait donc pas à ce genre d'attitude. Rappelons que la tuerie du weekend dernier a fait 22 morts. Un sourire qui ne passe pas.

BFM TV indique que plusieurs photos, dont celle-ci, ont été publiées sur le compte Twitter de Melania Trump et que depuis, on assiste à une avalanche de commentaires négatifs à propos de son mari. Si Melania affiche aussi un grand sourire, on a l'impression qu'elle est plus gênée qu'autre chose dans cette histoire. Le sourire de Donald Trump est lui très explicite et nous rappelle le sourire qu'il affiche lorsqu'il est en campagne électorale. 

La publication de Melania Trump sur Twitter compte 4 photos et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle a provoqué un véritable raz-de-marée. En effet, la publication originale compte plus de 37 000 mentions «j'aime», a suscité plus de 10 000 commentaires ainsi que plus de 6 900 retweets. Rien que ça.

La fameuse photo a été rapidement reprise par un grand nombre d'internautes qui ne manque pas d'afficher leur mépris total pour le président des États-Unis. Rappelons que beaucoup de personnes reprochent à Donald Trump d'avoir indirectement causé cette fusillade en raison de ses nombreux propos à caractère racistes envers la population hispanique. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Capture d'écran Twitter