Nouvelles : Trump menace de “fermer” les médias sociaux après avoir fait l'objet d'une vérification de faits par Twitter.

Trump menace de “fermer” les médias sociaux après avoir fait l'objet d'une vérification de faits par Twitter.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le président Trump a annoncé mercredi à ses 80 millions d'abonnés qu’il considérait l'idée de faire fermer les plates-formes de médias sociaux après avoir fait l'objet d'une vérification de faits par Twitter.

Alors que l’entreprise a été impliquée pendant des années dans des débats sur la liberté d’expression et les messages faux ou menaçants, Twitter a vérifié pour une première fois les tweets du président.

Twitter a signalé deux des tweets de Trump qui reliaient faussement les bulletins de vote par la poste à la fraude électorale en affichant un message invitant les internautes à cliquer sur un lien menant vers des informations validées par des experts, étant donné que les deux tweets comportaient des informations erronées.

Peu de temps après, le président et ses partisans ont critiqué la soi-disant suppression des idées conservatrices par Big Tech.

Dans un premier tweet en réaction à l'incident, le président Trump a déclaré: "Les républicains estiment que les plateformes de médias sociaux font totalement taire les voix des conservateurs. Nous réglementerons ou les fermerons fortement avant de pouvoir un jour permettre que cela se produise. Nous avons vu ce qu’ils ont tenté de faire, et ont échoué, en 2016. Nous ne pouvons pas laisser une version plus sophistiquée de cela ...."

Selon Bloomberg News, il n’y a aucune preuve indiquant que le président puisse exercer un tel pouvoir sur des entreprises cotées en bourse que des milliards de personnes utilisent dans le monde entier.

Le directeur de campagne de Trump, Brad Parscale, a publié une déclaration répondant à la vérification des faits des tweets du président par Twitter dans laquelle on y apprend que ""Nous avons toujours su que la Silicon Valley sortirait tous les arrêts pour faire obstruction et interférer avec le président Trump faire passer son message aux électeurs. Le partenariat avec les médias de fausses nouvelles biaisés n’est qu’un écran de fumée que Twitter utilise pour essayer de prêter à leurs tactiques politiques évidentes une fausse crédibilité. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles la campagne Trump a retiré toute sa publicité de Twitter il y a des mois, et leur parti pris politique clair est l’une d’elles."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Now This News · Crédit Photo: Zuma Press